Derniers sujets
» Maison de ville
Aujourd'hui à 11:27 par Io Kanaan

» Nef oblique
Hier à 11:56 par Io Kanaan

» Ambisalamandre
Jeu 16 Nov - 11:17 par Io Kanaan

» Houx d’azur
Mer 15 Nov - 11:14 par Io Kanaan

» Portemouche
Mar 14 Nov - 11:17 par Io Kanaan

» Troubadour de sable
Lun 13 Nov - 11:33 par Io Kanaan

» Ouroboros de sable
Dim 12 Nov - 11:27 par Io Kanaan

» Barde-plante
Sam 11 Nov - 11:20 par Io Kanaan

» Pigeon-corbeau
Ven 10 Nov - 11:12 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Mots-clés

Comateen  

Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Casimir

Nos membres ont posté un total de 54162 messages dans 8385 sujets

Requiem pour un damné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Requiem pour un damné

Message  Tungaten le Mar 27 Avr - 12:44

Requiem pour un damné


Ce goût de vivre que j’espérais, je l’ai perdu
Ce vent de douceur qui m’apaisait a disparu
Tous mes espoirs, ont été d’un coup balayé
Je ne sais si un jour, je pourrais les retrouver

J’entends ces bruits, ils sont assourdissants
Ils résonnent dans ma tête, ils sont présents
Matins d’angoisses des tourments au réveil
Cauchemars des nuits longues, sans sommeil

Détresses qui font mal, véritables obsessions
Ne plus rien dire, la dernière des solutions
Fuir à présent ce monde ou je n’ai plus de vie
Les temps de joies que j’avais sont bien finis

De ces années, j’ai appris avec force à me battre
L’adversité maintenant, je ne peux la combattre
Dans ma mémoire, mes bonheurs se sont effacés
De mes rêves, je ne sais plus, ils m’ont abandonnés

Je suis tombé dans ce grand cercle des damnés
Les ans, les jours, les heures, tout cela a empirés
De la tendresse de mon cœur tout est devenu froid
Je tombe à présent du haut, de cet infernal beffroi

Je veux m’enfuir, aller me cacher dans l’ombre
Mes nuits, mes jours tout est devenu sombre
De morbides pensées trottent ainsi dans ma tête
Les idées folles m’entraînent, elles se déchaînent

Chaque jour et le même que celui de la veille
Autour de moi, je n’ai plus rien qui m’émerveille
La musique est étrange, je n’entends pas les sons
Seule des notes folles viennent troubler ma raison

Dans mon âme, souffrance intense à l’intérieur
Plus de mot, ni murmure reste des rumeurs
Mes cris ne sont plus, je pleure mes désespoirs
Il n’y a plus ce fil qui m’apportait les espoirs

Je n’entends plus, je ne vois plus c’est la folie
Elle me ronge lentement, consume mes énergies
Il ne me reste rien, ma délivrance est arrivée
Dans ce dernier requiem qu’on lit pour un damné

Tungaten

Tungaten
MacaDeb
MacaDeb

Messages : 21
Date d'inscription : 20/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un damné

Message  spandrell le Mer 28 Avr - 20:52

La folie intérieure, peut-être très utile à la création, elle n'est utile qu'à ça.Lorqu'elle est le levier, l'amorce d'un texte, ça donne souvent quelque chose de magique, un texte de fou quoi.
Mais là tu t'en sers et la décrit de manière trop analytique à mon gout, je me permets de te dire ça parce que je l'ai déjà fait également et le résultat ne me satisfaisait pas.Reste que ce genre de texte a toute sa place ici et sert souvent à changer de palier, s'élever et aller de l'avant.
Alors à bientôt.
avatar
spandrell
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 573
Date d'inscription : 14/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un damné

Message  Carmen P. le Jeu 29 Avr - 8:35

Moment de découragement qui s'étire au grand désespoir de celui qui le subit.
Un requiem qui s'entend d'un bout à l'autre.
Je préfère en général les formes plus courtes de poèmes, mais l'intention étant d'écrire un requiem, ce chant avait besoin de plus d'espace pour se dire.
avatar
Carmen P.
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1525
Date d'inscription : 18/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Requiem pour un damné

Message  Tungaten le Ven 30 Avr - 18:21

spandrell le mer,

Ce sont des moments de folie qui ne sont pas imaginaire, ils sont le résultats de moments de vie vécus, de sentiments et d'émotions très fortes qui sont à présent du passé.
Sans doute trop analytique mais de peur de manquer ce qui me paraissait essentiel pour moi d'ajouter qui me semblait le plus proche de ce temps...bien sûr depuis ce temps les choses et les événements tous ça à évoluer pour vivre mieux...en essayant tant bien que mal d'oublier.
Je continue ma route et elle est moins ardue et plus facile à vivre...

Pour celui atteint de folie c'est une planche de salut, elle permet de tout oublier.


Bonsoir Carmen.P,

Ces moments vécus durant des années qui amène l'être jusqu'au désespoir ne lui laissant aucune place où aucun instant de répit devient bien trop souvent la cause de ce requiem, exprimer ce que l'on ressent en nous, il est tout simplement fait des états d'âmes et d'émotions parfois trop fortes, il en résulte une détérioration de l'être jusqu'à finaliser ce mal être...par un abandon total de soi...qu'on me pardonne pour la longueur de cet écrit, je suis ainsi, j'écris et je ne m'arrête pas, ce que je devrais faire, penser à me restreindre, mais ça ce n'est pas si facile, surtout avec les interprétation et les analyses qui sont faites...

Tungaten
MacaDeb
MacaDeb

Messages : 21
Date d'inscription : 20/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem pour un damné

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum