Derniers sujets
» Arbre diurne
Voilà bien trop longtemps... EmptyHier à 6:52 par Io Kanaan

» Navigateur solitaire
Voilà bien trop longtemps... EmptyLun 19 Aoû - 7:44 par Io Kanaan

» Hibou plumitif
Voilà bien trop longtemps... EmptyDim 18 Aoû - 7:41 par Io Kanaan

» Ambiveau d’azur
Voilà bien trop longtemps... EmptySam 17 Aoû - 8:00 par Io Kanaan

» Une église sans prêtre
Voilà bien trop longtemps... EmptyVen 16 Aoû - 7:35 par Io Kanaan

» Romulus d’azur et Rémus de gueules
Voilà bien trop longtemps... EmptyJeu 15 Aoû - 7:46 par Io Kanaan

» En brûlant une chandelle
Voilà bien trop longtemps... EmptyMer 14 Aoû - 7:56 par Io Kanaan

» Atelier de l’héraldiste
Voilà bien trop longtemps... EmptyMar 13 Aoû - 7:45 par Io Kanaan

» Raisins prometteurs
Voilà bien trop longtemps... EmptyLun 12 Aoû - 7:39 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Mots-clés

poésie  membres  gauche  petit  révolte  henri  pour  Comateen  main  

Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Casimir

Nos membres ont posté un total de 54878 messages dans 9055 sujets

Voilà bien trop longtemps...

Aller en bas

Voilà bien trop longtemps... Empty Voilà bien trop longtemps...

Message  Epiphyte le Jeu 20 Mai - 19:22

Voilà bien trop longtemps que je n’ai pris la plume au hasard du néant où se rit l’infortune à ma vie dérisoire où tu joues les absentes en ta prison d’ivoire aux amours impatientes, mais la ponctuation abjure mes excès en toute condition où je me sens défait, et si je n’écris plus c’est ta faute sans doute puisque je suis perdu à me croire en déroute.

Le mot s’est exilé et me voilà affable au moindre désoeuvré qui se croit misérable, pourvu que je l’honore aux silences des gueux à le prier encore en désirs vaniteux. Mais toi tu me connais et tu sais bien pourtant que jamais ne renaît l’omission du présent, et qu’il me faut poursuivre au hasard des chimères ce futur bien trop ivre à ses envies amères.

Si toute création nécessite une muse, cette récréation me torture et m’amuse à cette vie de rien où je me noie souvent, le mot est importun et me nargue longtemps. Mais je dompte à nouveau les écrits de mon âme oeuvrant au renouveau d’un esprit qui s’alarme, et je range le rien en ouvrier du temps tandis que tu t’éteins aux amoureux d’antan.

Voilà bien trop longtemps que je n’ai pris la plume au hasard du présent où ma vie se consume, et tu sais mieux pourquoi maintenant que ces vers se rient de toi et moi en se pensant amers. Pourtant la flamme brûle et mon cœur bat encore à la moindre cellule où l’enferme mon corps, mais on peut vivre sans et je l’apprends enfin en désirs indécents et en plaisirs malsains.

Tu vois, je ne suis rien sans ta joue sur ma joue, sans ta main dans ma main, et sans penser à nous… pourtant je fais semblant au moindre des désirs en abjurant le temps à tous nos souvenirs, mais je plonge la plume au hasard du néant pour crier l’infortune à ces damnés absents qui ne sauront jamais ce que vivre veut dire, à moins que le regret ne les pousse à mourir.
Epiphyte
Epiphyte
MacaDeb
MacaDeb

Messages : 43
Date d'inscription : 28/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voilà bien trop longtemps... Empty Re: Voilà bien trop longtemps...

Message  Nilo le Jeu 20 Mai - 19:34

Bel exercice, mais ce n'est pas que ça.
Alors j'y reviendrai.

Nilo, on a le temps.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Voilà bien trop longtemps... Empty Re: Voilà bien trop longtemps...

Message  Lalou le Jeu 20 Mai - 19:38

ça faisait aussi longtemps que tu n'avais "posté" un poème de la sorte...ici jamais d'ailleurs je crois bien.

Ce qui est sur Epi, c'est qu'on (moi en tout cas) te reconnait entre 1000, preuve que ton style t'est bien propre et bien marqué.

et sur aussi qu'il est fort ton poème et qu'evidemment, il me parle haut et fort à bien des niveaux.

_________________
:fee LaLou
Lalou
Lalou
MacadAdmin
MacadAdmin

Messages : 6432
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 199
Localisation : Sud

http://www.macadam-forum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voilà bien trop longtemps... Empty Re: Voilà bien trop longtemps...

Message  spandrell le Ven 21 Mai - 20:28

Il me parle haut et fort à moi aussi, j'ai beaucoup aimé le lire car il est Beau par son honnêteté, une prose criante de vérité, de lucidité, cette personne à qui tu t'adresses lui confère une note particulière puisque ton écriture introspective inclue une tierce personne de qui elle doit dépendre un petit peu, c'est confus ce que je dis non?
Très intéressant en tout cas.
Je le relirai.
spandrell
spandrell
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 573
Date d'inscription : 14/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voilà bien trop longtemps... Empty Re: Voilà bien trop longtemps...

Message  Nilo le Ven 21 Mai - 20:34

Il ne s'agit pas de prose. Les apparences sont trompeuses.
Mais tu as raison Spandrell, c'est un beau texte.
Et tu en as dit ce qu'il fallait en dire, Epi nous livre par bribes des morceaux de vie, la sienne, à laquelle il invite parfois une tierce personne.

Nilo, rebelote.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Voilà bien trop longtemps... Empty Re: Voilà bien trop longtemps...

Message  Lalou le Sam 22 Mai - 12:08

et la tierce personne, c'est parfois juste "l'autre"...

_________________
:fee LaLou
Lalou
Lalou
MacadAdmin
MacadAdmin

Messages : 6432
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 199
Localisation : Sud

http://www.macadam-forum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voilà bien trop longtemps... Empty Re: Voilà bien trop longtemps...

Message  wielkiwilk le Sam 22 Mai - 13:57

Content de te revoir. Cet écrit me touche car il est profondément poétique, c'est un " cri" , une mise à nu de l'âme et rien n'y manque tant en sincérité qu'en objectivité. Ta plume, en effet, dénuée d'artifices, a dû glisser seule sur le papier guidée par un ressentiment profond. J'aime ce qui est "vrai", exempt de circonvolutions inutiles. Alors chapeau bas, l'artiste, et tous mes compliments. LOUP.
wielkiwilk
wielkiwilk
MacadAdo
MacadAdo

Messages : 114
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 73
Localisation : HAINAUT FRANCAIS

Revenir en haut Aller en bas

Voilà bien trop longtemps... Empty Re: Voilà bien trop longtemps...

Message  spandrell le Mar 15 Juin - 19:56

Un petit UP pour ce texte que j'aime particulièrement... Surprised
spandrell
spandrell
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 573
Date d'inscription : 14/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voilà bien trop longtemps... Empty Re: Voilà bien trop longtemps...

Message  Lalou le Lun 21 Juin - 12:50

"Tu vois, je ne suis rien sans ta joue sur ma joue, sans ta main dans ma main, et sans penser à nous… pourtant je fais semblant au moindre des désirs en abjurant le temps à tous nos souvenirs, mais je plonge la plume au hasard du néant pour crier l’infortune à ces damnés absents qui ne sauront jamais ce que vivre veut dire, à moins que le regret ne les pousse à mourir"

Et tu fais vraiment bien Spandrell...
La sincérité alliée au talent.

_________________
:fee LaLou
Lalou
Lalou
MacadAdmin
MacadAdmin

Messages : 6432
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 199
Localisation : Sud

http://www.macadam-forum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voilà bien trop longtemps... Empty Re: Voilà bien trop longtemps...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum