Derniers sujets
» Dame d’Occitanie
Retard de vérité ( Journal intime ) EmptyAujourd'hui à 8:58 par Io Kanaan

» Ambiconifère
Retard de vérité ( Journal intime ) EmptyHier à 8:46 par Io Kanaan

» Chevalier Poussin Bleu
Retard de vérité ( Journal intime ) EmptyDim 10 Nov - 8:22 par Io Kanaan

» Boire avec la sirène
Retard de vérité ( Journal intime ) EmptySam 9 Nov - 9:02 par Io Kanaan

» Sagesse des hyperquarks
Retard de vérité ( Journal intime ) EmptyVen 8 Nov - 8:52 par Io Kanaan

» Pavillon de plaisance
Retard de vérité ( Journal intime ) EmptyJeu 7 Nov - 8:38 par Io Kanaan

» Piaf-Modeste
Retard de vérité ( Journal intime ) EmptyMer 6 Nov - 8:38 par Io Kanaan

» Le dolmen et la crypte
Retard de vérité ( Journal intime ) EmptyMar 5 Nov - 8:55 par Io Kanaan

» Trinité Méconnue
Retard de vérité ( Journal intime ) EmptyLun 4 Nov - 8:20 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est PÉPÉ JACKY VOUS RACONTE

Nos membres ont posté un total de 54971 messages dans 9138 sujets

Retard de vérité ( Journal intime )

Aller en bas

23092010

Message 

Retard de vérité ( Journal intime ) Empty Retard de vérité ( Journal intime )




En lieu et place d’un blog, j’ai décidé de le mettre en ligne sur le site autant que faire se peut.
C’est un essai de fiction anti-datée. Je laisserai libres les commentaires mais ne répondrai à aucun (sauf en MP). Les buts de ce journal sont de l’ordre de la thérapie. Artistiques aussi.


23 septembre. 16h10

Le temps se gâte au propre comme au figuré.
Fatigué par l’alcool et mes renoncements successifs. Je suis subordonné à la vie comme d’autres le sont à leurs femmes.

C’est mon après-midi de repos.
Alors, reposons-nous un instant.

Écoute Satie, pour la combien de fois …?

Tiens, l’autre jour, j’ai piraté « Un chien andalou » et « Zoo » de Greenaway. Films cultes de ma jeunesse. Je regarderai ce soir. En zappant.

Zappenning.

Je suis sur dix mille projets dont aucun n’aboutira.

La côte catalane me manque, son soleil, ses criques, de Collioure à Banuyls, l’arrière-pays aussi.
Idriss, mon vrai ami perdu, me manque.
Tout manque est-il une nécessité ?

« J’aime la solitude, même quand je suis seul » Jules Renard

Tout à l’heure, j’irai courir.
Courir, comme creuser son propre vide, souffrance.

La grève. Quelle grève ?
J’ai pris la liberté de ne pas choisir.
Tiens, le seuil de pauvreté en France est de 880 euros par mois en 2006.
En 2010, il est de….?
Ah ! Je m’avance, désolé.
Ils avancent et je recule…
LauraDavies
LauraDavies
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 335
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 56
Localisation : 47

http://demondelol.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Retard de vérité ( Journal intime ) :: Commentaires

Nilo

Message le Jeu 23 Sep - 16:43  Nilo

Vas-y LoL, envoie la purée !

Nilo, sans commentaire.

Revenir en haut Aller en bas

Lalou

Message le Jeu 23 Sep - 20:17  Lalou

Je pense qu'une rubrique pour que tu (ou d'autres) mettes ce genre de choses peut etre envisagée.
Oui , on te lit .certainement.

Revenir en haut Aller en bas

LauraDavies

Message le Ven 24 Sep - 9:17  LauraDavies

24 Septembre
10H45

Je m’alimente, tu t’alimentes, ils s’alimentent.
Alimentation.
Occupation alimentaire.
Hard, très hard -discount.
J’y reviendrai.

J’ai entendu dire que l’exposition Monet, à Paris, est un franc succès, et mérité.
Franchement, je m’en fous. Pas de Monet mais du reste…

« ,et mérité », tic de langage qu’avait inventé notre ami Flaubert.
Dans son gueuloir, il y passait des heures.
Quant à moi, je passe des heures dans un mouroir estampillé hard-discount.

Je pense à Dominique Laffin, grande actrice trop tôt disparue.
A mon père.

A toutes les minutes et heures que je discrédite.
Je sais qu’elles me le feront payer un jour.

« Si je manque les premiers rayons de soleil du jour, c’est une journée foutue… » disait Cézanne.

Dédoublement à la Stevenson, Mister Olivier et doctor Lol.
Un homme libre n’esquive jamais ses faiblesses.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 24 Sep - 9:24  marc

vraiment une excellente chose de nous faire lire des extraits de carnets. le monde est présent dans cette écriture, un aujourd'hui mécanique et en profondeur ?!

Revenir en haut Aller en bas

Dam

Message le Ven 24 Sep - 13:50  Dam

Je suis sensible à cette forme d'expression qui en dit souvent plus long qu'une forme plus ancrée d'autobiographie.
En écho à la citation de Cézanne, il y a cette autre de henry Cartier Bresson "La lumière du matin m'anime" (Un photographe)

Dam, des clichés sans chiqué

Revenir en haut Aller en bas

LauraDavies

Message le Ven 24 Sep - 18:55  LauraDavies

24 Septembre
20h35

Beaucoup l’ont critiqué.
Antoine raté.
Personnage complexe s’il en est. Complexé, bégayeur.
Dévoreur de nicotine, de verres autour au zinc du coin à 5h le mat. De troquet en troquet, de verbe en adjectif, souvent subjectif mais toujours libertaire.

Liberté de l’homme noble, sa tendresse, sa douleur.

« Un jour, nous prendrons des trains qui partent. »

Et puis je pense aussi à Roger Nimier, René Fallet, Kléber Haedens,
Jacques Laurent.

Et à Marcel Aymé. A 17 ans, j’avais lu toute son œuvre ou presque.

Je pense à toi Nilo.

Montherlant disait que «  Tout ce qui est atteint est détruit ».
Cependant, le désir se reconstruit.
La pluie n’est jamais intemporelle.

Je n’ai jamais abdiqué ni renoncé à mon désespoir. Il est une forme comme une autre de mon attachement à la vie.

Revenir en haut Aller en bas

LauraDavies

Message le Sam 25 Sep - 3:08  LauraDavies

25 Septembre, 5h01.

Avant de taffer...ça donne envie.

A Venise, les baisers des garçons naissent sur les lèvres des filles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

Dédé

Message le Lun 27 Sep - 17:07  Dédé

Putain j'aime ça ces petits bouts de vie qui pointent dès potron-minet.

Dédé.

Revenir en haut Aller en bas

Nilo

Message le Lun 27 Sep - 17:10  Nilo

Touché LoL...
Et puis ce
Je n’ai jamais abdiqué ni renoncé à mon désespoir. Il est une forme comme une autre de mon attachement à la vie.
est une belle promesse que j'aime énormément.
Et je me la garde pour un usage ultérieur lorsque le désespoir aura pris le pas sur mes folles espérances...

Nilo, un peu plus tard, toujours.

Revenir en haut Aller en bas

LauraDavies

Message le Mar 28 Sep - 9:29  LauraDavies

28 Septembre, 11h15.

Le Mistral passe à toute allure... Un train de luxe que tout le monde ne peut pas s'offrir ! Voilà le type même de l'homme Verseau. Il est séduisant on a une folle envie de le connaître et de l'aimer. Mais c'est un grand courant d'air, un tourbillon insaisissable, les grands frais d'ouest les roaring forties qui balaient le cap Hom. Comme dit J.-P. Nicola 1, « son royaume n'est pas de ce monde » !

Signe d'air, signe d'intelligence, il est particulièrement doué pour les idées et les abstractions... C'est un signe de vive intuition, parfois génial (comme Mendeliev, Verseau, qui établit la classification des éléments en prévoyant à l'avance la place de ceux qu'on découvrirait après lui I). L'homme Verseau peut donc être extrêmement brillant mais avec des sautes de vent... Doué pour les arts, c'est Mozart; pour les lettres, c'est Jules Verne; pour les sciences, c'est Ampère... Ou le savant Cosinus, s'il a complètement perdu de vue la réalité.

Vent d'est, vent d'ouest : il cultive à la fois les idées de gauche (Emile Zola) et les sentiments de droite (Baden-Powell, Verseau par son ascendant le père des boy-scouts I). Le Verseau ascendant Bélier est un typhon, tandis que le Verseau ascendant Gémeaux serait plutôt un vent variable, comme le noroît instable, qui change tout le temps. L'imagination de l'homme Verseau amoureux vous embarquera pour Cythère, l'île des grandes amours.- mais le vent tombera peut-être avant que vous n'arriviez à terre, ou bien le capitaine changera de cap en cours de route. D'ailleurs, le vent souffle où il veut et court après les chimères.

Follement généreux, il a les poches percées, et le vent coulis ravage son porte-monnaie - à moins qu'il n'ait un signe de terre en ascendant. Par exemple le Verseau ascendant Capricorne, tantôt prodigue, tantôt radin, s'endettera pour vous offrir un bijou, mais le lendemain hurlera comme un blizzard en refusant de payer la note de téléphone. Le Verseau ne peut pas gouverner les autres, dans la mesure où il ne peut pas se gouverner lui-même, à moins d'avoir un très fort ascendant inhibiteur qui fasse fonction de frein (Vierge, Cancer, Taureau...).

Il adore l'imprévu, l'aventure (le boy-scout !), l'improvisation. C'est un illusionniste, un équilibriste toujours sur la corde raide. Le Verseau, contenant libérant son contenu, est symbolisé par deux ondes, qui sont plutôt de l'air que de l'eau : ce n'est pas pour rien que nous sommes astronomiquement dans l'ère du Verseau, ère des communications et des mass média.

Les défauts du Verseau : mensonge par mépris de la réalité et par excès d'imagination; orgueil, parce qu'il conçoit difficilement que le point de vue des autres puisse exister aussi : il demande conseil à tout le monde et finalement n'en fait qu'à sa tête, ce qui peut être génial ou désastreux, selon son niveau d'intelligence ; manque de fond : c'est le tonneau des Danaïdes, il est troué de partout !
Tous ces défauts viennent d'un problème essentiel : l'absence de frein pour inhiber l'impulsion. Pour qu'un Verseau soit équilibré, il faut dans son thème des planètes « lentes », à effet ralentisseur : Saturne. Lune, bien aspectées. Le comportement sexuel du Verseau varie énormément suivant son ascendant et la position de Vénus dans son thème. Très souvent, c'est le plus tendre des hommes et le plus attentionné, mais pourtant attention à sa violence et à ses colères impulsives.


J'ai trouvé cela sur le net. La correspondance est frappante.

Membre du service d'ordre pour l'un de ses concerts, mon père m'avait raconté une anecdote concernant Claude François, Verseau lui aussi.
Autoritaire, ignoble en public, vraiment exécrable et suffisant.
Dés que le rideau tombe, il s'enferme, pleure comme un petit garçon.

Le monde ne sera jamais noir ni blanc.
Entre deux pelotons d'exécution, deux gifles, la nourrice des muses vient me chercher à la gare.
Le train m'embarque.
Beau titre.
Il n'y a rien à redouter de la vie.
Car c'est une incertaine littérature.

Revenir en haut Aller en bas

Lalou

Message le Jeu 30 Sep - 19:40  Lalou

Lol, sache juste qu'on te lit !



Revenir en haut Aller en bas

Ratoune

Message le Jeu 28 Oct - 7:58  Ratoune

Lu. Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas

Dam

Message le Ven 29 Oct - 0:31  Dam

Versolitaire, forcément quand on écrit, c'est pour ça que là tu as cité le net...

Dam, j'aime beaucoup la chute. Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas

Do you BnF

Message le Dim 31 Oct - 18:33  Do you BnF

parfois, je me dis que le monde est fait pour que Macadam existe.

Et ce genre de textes, ces bouts de vie écrits et lus me commotionnent.

"Le monde ne sera jamais noir ni blanc.
Entre deux pelotons d'exécution, deux gifles, la nourrice des muses vient me chercher à la gare.
Le train m'embarque.
Beau titre.
Il n'y a rien à redouter de la vie.
Car c'est une incertaine littérature."

J'attendrai à présent la suite de ce journal comme l'autre les premiers rayons du soleil.

Do you, du matin aussi :

Mattina
M'illumino d'inmenso

(Giuseppe Ungaretti)

Revenir en haut Aller en bas

Roseline-and-the-Moon

Message le Jeu 18 Nov - 23:05  Roseline-and-the-Moon

j'ai un peu laché mes lectures du forum de poésie pour venir ici..."par hasard, pas rasé(e), sur qui je tombe"... J'attends la suite de ces carnets de vie , j'aime bien lire ces miettes intimes... qui disent beaucoup...

Revenir en haut Aller en bas

Nilo

Message le Ven 4 Mar - 10:53  Nilo

Moi aussi j'aimerais bien avoir la suite de ce journal que l'opération Missing me permet de remettre en kiosque.

Nilo, sous le manteau.

Revenir en haut Aller en bas

coline dé

Message le Ven 21 Oct - 19:13  coline dé

J'aime bien te retrouver...

Revenir en haut Aller en bas

Nilo

Message le Mer 25 Jan - 11:25  Nilo

Puatin, qu'est ce que je voudrais avoir la suite de ce journal.
Retrouver ton écriture LoL.

Nilo, en manque.

Revenir en haut Aller en bas

Message   Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum