Derniers sujets
» Dame hésitante
Interview bidon de BHL par Dédé EmptyAujourd'hui à 7:38 par Io Kanaan

» Piaf-Chorégraphe
Interview bidon de BHL par Dédé EmptyHier à 7:39 par Io Kanaan

» Saint Graphomane
Interview bidon de BHL par Dédé EmptyJeu 19 Sep - 7:42 par Io Kanaan

» Petit dieu barbare
Interview bidon de BHL par Dédé EmptyMer 18 Sep - 7:51 par Io Kanaan

» Magister Corax
Interview bidon de BHL par Dédé EmptyMar 17 Sep - 7:57 par Io Kanaan

» Papillon celtique
Interview bidon de BHL par Dédé EmptyLun 16 Sep - 7:56 par Io Kanaan

» La pensée sauvage
Interview bidon de BHL par Dédé EmptyDim 15 Sep - 7:56 par Io Kanaan

» Trinité sonore
Interview bidon de BHL par Dédé EmptySam 14 Sep - 7:41 par Io Kanaan

» Fleur d’impermanence
Interview bidon de BHL par Dédé EmptyVen 13 Sep - 8:06 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Casimir

Nos membres ont posté un total de 54910 messages dans 9087 sujets

Interview bidon de BHL par Dédé

Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Dédé le Mer 29 Sep - 17:08

Interview bidon de BHL par Dédé

Salut les gonzesses, c'est Dédé dédé pour une interview bidon.

Y a longtemps qu'j'avais envie d'avoir un entretien avec une vieille connaissance de la peoplesphère que j'brocarde volontiers dans mes chronicles. Le problème c'est que j'traîne plutôt du coté d'Barbès et Pigalle qu'dans les beaux quartiers et que lui c'est dans ces coins là qu'il crèche. Et quand j'dis qu'il crèche c'est pas innocent pasque c'est un juif. Vous voyez l'rapport j'espère et si vous l'voyez pas vous avez qu'à allez vous acheter une Bible et la lire ça peut pas vous faire de mal. Allez surtout pas me faire un procès d'intention, j'suis pas plus raciste ou antisémite que le bon vieux fly-tox du Papy à Papy et les nuisibles j'les traque pas à coup de gaz lacrymogène ni avec des tapettes d'ailleurs pasque comme j'habite Paname j'tiens pas à avoir des ennuis avec la maréchaussée municipale.
Il a donc fallu que j'aille traîner mes guêtres dans un coin où j'avais des chances de l'trouver et j'me suis propulsé avec Papy vers la Place des Vosges qu'à le double avantage d'être encombré par les gays et leur cortège de bobos illuminés d'la tête et gavés de bonnes intentions tout en étant pas trop éloignée d'la rue des rosiers où on a plus de chance de voir des mecs avec une kippa sur la tête que des tronches de terroristes planquées sous des chèches ou des keffiehs. Donc en gros pour trouver un juif de la bien-pensante branchitude c'était plutôt un bon coin.
Ca a pas mis trop longtemps pour que j'le trouve, j'vous filerai pas l'adresse du bistro où il était pasqu'y m'a fait promettre de pas dire où il avait ses habitudes. Enfin, de pas en dire plus que c'qu'il étale lui-même dans tous les journaux à qui il demande de bien vouloir venir l'interviewer à chaque fois qu'il croît avoir quelque chose d'important à dire. Et j'vous garantis qu'ç'est pas c'qui manque les articles où vous pourrez trouver tout seuls où c'est qu'il traînent, lui et sa gonzesse.
Faut vous dire, et c'est pas le moindre des paradoxes pour un juif, qu'il est pas avare, ni de pseudo bonnes idées pour refaire le monde et la socialitude, ni de mots pour le faire savoir.

Bref, et vous l'aurez compris (et si vous l'avez pas compris vous avez qu'à relire le titre de cet entretien) j'ai chopé BHL dans l'Marais pour lui poser deux ou trois questions auxquelles il a bien voulu répondre (c'est pas compliqué, dès qu'y voit un micro faut qu'il vienne parler dedans, même quand on lui demande pas, si j'vous jure vous aurez qu'à essayer si un jour vous allez traîner du côté d'la Place des Vosges ou d'la rue Daguerre).
Vous étonnez pas du ton décontracté des mes questions et du côté un peu surfait de ses réponses, on a voulu ni l'un ni l'autre abandonner nos spécifités de langage.


Dédé: Salut Bernard. Ca t'ennuie pas que j't'appelle simplement Bernard pasque BHL ça fait un peu service de livraison rapide de réponses toutes faites et j'voudrais pas qu'les lecteurs s'imaginent dès l'début que tu t'es pas un peu fendu pour donner des réponses un tant soit peu intelligentes. Alors voilà, j'vais pas y aller par quatre chemins, sur ton blog ta biographie commence comme ça (je cite in extenso et entre guillemets pour pas être taxé d'à peu près ou de plagiat, avec toi j'me méfie vu que tu fais quand même dans l'un et l'autre plus souvent qu'à ton tour) :
"Bernard-Henri Lévy est de tous les combats pour la dignité de l’être humain.
Il maintient la tradition des écrivains engagés dans l’action et les idées, tels Malraux, Sartre et Camus.
" D'où ma première question, Ecrivain engagé dans les idées, tu pourrais préciser un peu pour mes lecteurs qui se cherchent un leader d'opinion.
BHL: Je ne m'en suis jamais caché la philosophie est d’abord, pour moi, un instrument de combat et un moyen de faire avancer les causes qui me sont chères et que je n'énumèrerai pas ici, il suffit d'aller voir mon blog ou de lire régulièrement Libération.


Dédé: J'en viens de ton blog, t'es comme les autres tu suis pas. J'suis même pas sûr qu't'écoutes les questions. Bref, puisque tu en parles, Libé, c'est vrai que tu rates jamais une occasion de t'en payer une page ou deux, on voit qu'y z'ont les moyens et du stock de papier chez Libé depuis qu'y z'ont un actionnaire qui s'appelle Rothschild, ou alors c'est qu'c'est toi qui les paies pour y être pasque pour c'que tu y racontes si c'était moi j'y mettrais pas un kopeck. Donc Libé, c'est vrai que tu t'es pas privé dernièrement pour venir y causer un peu de toi, pasqu'y faut bien dire que c'est quand même pratiquement que de toi que tu causes dans les journaux. J'parle pas de tes bouquins pasque là ça pourrait encore passer que tu causes de toi, à part quand tu te fais enfler tellement t'as la grosse tête que tu sais même plus si c'que tu écris est de toi ou emprunté à un de ces autres dont tu te réclames tellement que tu ne sais plus faire une phrase sans en appeler un ou deux au secours de tes faiblesses dialectiques.
BHL: Tu es bien gentil Dédé mais tu me parles comme quelqu'un qui ne connaît pas le BHL humaniste, universaliste, en soutien de toutes les victimes de toutes les oppressions sans exception.


Dédé: Gentil en parlant de moi c'est pas vraiment le mot que j'emploierais mais j'te pardonne Bernard pasque tu me connais pas encore assez pour savoir que je suis le plus affreux de tous les ours en peluche que la terre ait portés depuis la nuit des temps, c'qui rajeunit pas Papy et qui te met pas non plus à l'abri de bientôt passer pour un vieux chnok avec ton langage suranné et tes citations à la con.
BHL: "Aimer est, dans son essence, le projet de se faire aimer" alors je te dis que je t'aime et toi tu me rembarres comme si tu n'aimais pas l'idée de pouvoir être aimé.


Dédé: Essaie pas d'enfumer les lecteurs en mettant Sartre sur le tapis comme si y pouvait faire quelque chose pour toi. Déjà qu'il a rien pu pour échapper à l'ogre marxiste qui lui a sucé la moelle si maintenant y devait venir à la rescousse d'un nouveau philosophe des années soixante qu'a pas encore bien digéré la fin du programme commun ça lui ferait bouffer son chapeau et la voilette à Simone en même temps. T'es pas charitable avec tes maîtres je trouve. Bon, à part citer l'Etre et le Néant t'aurais pas un truc un peu perso à dire au sujet d'un grand sujet d'actualité. Tiens, par exemple, sur la retraite des vieux t'as peut-être un avis pertinent.
BHL: "On peut toujours faire quelque chose de ce qu'on a fait de nous". Partant de ce constat énoncé magistralement par JPS, toujours dans l'Etre et le néant, on peut considérer que la retraite c'est ce qu'il nous restera quand les autres en auront fini avec nous. En conséquence plus on la prendra tard moins on leur laissera l'occasion de nous mettre au rebut du consumérisme abject dans lequel le monde se vautre pendant que les Mollahs imposent leur loi à de pauvres femmes adultères à qui ils sont toujours prêts à jeter la première pierre…


Dédé: Houla Bernard, tu vois pas que tu t'égares, t'es pas dans la presse people ici, ni sur le plateau de Drucker, il faut que tu tiennes un peu mieux la laisse de tes mots pasque tu vas finir par déraper sur les traces visqueuses de ta logorrhée et on n'aura pas avancé d'un poil ne serait-ce que sur un début de réponse à ma première question. Alors je te la repose, c'est quoi, Bernard, un écrivain engagé ?
BHL: C'est un peu comme un soldat si tu veux Dédé, un homme qui se bat pour des idées auxquelles il adhère comme le sparadrap aux doigts du Capitaine Haddock dans l'Affaire Tournesol, un chanteur d'opéra qui se mettrait au service de la variétoche pour défendre les mots sublimes de Vincent Delerm ou un militant qui vouerait sa vie à la fraternité de sainte Ségolène et ferait à genoux l'ascension de son mont de Vénusitude. L'engagement est à l'écrivain ce qu'est la soutane au curé, une preuve de foi et une grenade dégoupillée…


Dédé: Quand même, tes grenades à toi elles sont plutôt du genre pétard mouillé. C'est peut-être vrai pour le curé et sa soutane c'que tu dis pasqu'y faut avoir la foi pour s'afficher avec des fringues pareilles de nos jours mais toi ton engagement il est plutôt du côté de ceux qui peuvent te servir que de celui à qui tu sers à rien avec tes chemises blanches et ta plume dans l'cul de l'encrier où tu la trempes à chaque fois qu'y a une bonne cause qui se présente pour défendre la tienne. Au fait, t'en es où de ta nouvelle cause commune avec Dieudonné. Vous vous êtes trouvé des raisons d'espérer dans la Paix au proche orient après avoir dit de lui il y a quelques années, je cite :
"Un seul conseil : se battre, ne rien laisser passer, ne pas se laisser intimider par les Ramadan, les Dieudonné, et leur tapage".
BHL: On est parti dernièrement en vacances en Iran, pas ensemble mais dans un but initialement commun. Lui, toujours aussi con en est revenu persuadé qu'il avait tort. Et moi toujours aussi con j'en suis revenu persuadé que j'avais raison. Comme toujours.


Dédé: Et ben, c'est pas gagné. T'as encore des projets de cinéma au fait ? A part celui que tu fais dans les journaux et sur les plateaux de télé.
BHL: Oui, bien sûr, j'ai fait récemment une pétition pour mon pote Roman Polanski, et là je ne me prive pas de dire sur mon blog que "Xavier Beauvois est un ami. Il appartient même, dans mon esprit, à la confrérie des quelques-uns qui, jadis, il y a maintenant près de quinze ans, s’embarquèrent (sans jamais la renier) dans l’aventure du «Jour et la nuit», mon film". Je préserve l'avenir, des fois que j'aurais un autre film à faire. Il ne faut jamais s'éloigner ni des hommes ni des dieux.


Dédé: Putain, tu me fais penser à Sade : "Si l’athéisme veut des martyrs, qu’il le dise mon sang est prêt".  J'ai l'impression que tu en filerais bien quelques litres rien que pour être en odeur de sainteté ailleurs que dans ta blogosphère.
BHL: Oui, je m'en fais prélever régulièrement pour en avoir toujours quelques poches d'avance au congélateur, on ne sait jamais. Comme disait Lacan "Les paroles entraînent une dette ineffaçable".


Dédé: Tu l'as dit bouffi ! Tu dois être en cessation de paiement depuis un moment avec tout ce que tu as commis comme insanités.

Dédé Merci Bernard.


Ciao les gonzesses, c'était Dédé et BHL. Et venez pas me chercher des poux sous la kippa.

_________________
Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool
Dédé
Dédé
MacaDédé
MacaDédé

Messages : 1885
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Lalou le Jeu 30 Sep - 19:38

Vas y Dédé, Crache tes valda !!


lol..trop bonne lidée de Papy!

_________________
:fee LaLou
Lalou
Lalou
MacadAdmin
MacadAdmin

Messages : 6432
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 199
Localisation : Sud

http://www.macadam-forum.net

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  LauraDavies le Jeu 30 Sep - 19:57

Excellent.

En projet, une interview de moi par moi, une autre de Henry Miller par LD.
Oui, ça promet mais est-ce que le pari sera tenu ?

Difficile de faire mieux que l'ourson.

Très bonne rubrique. Merci.
LauraDavies
LauraDavies
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 335
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 56
Localisation : 47

http://demondelol.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Nilo le Ven 1 Oct - 18:37

Je tiens à dire que Je n'étais pas présent lors de cet entretien bidon.
Les seules fois où je suis allé dans le Marais avec Dédé c'était pour aller au Musée Picasso.

Il va me faire avoir des ennuis à force l'ours en peluche.

Nilo, BHLophobe.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Swann le Dim 3 Oct - 17:54

Je ne suis pas un spécialiste de BHL, et, à vrai dire, je l'éviterais plutôt. Mais on sent bien la vacuité du personnage, son narcissisme, son ego surdimensionné sans raison. Bravo à Dédé, donc.

Swann,
J'espère qu'il y aura d'autres interviews. J'ai bien pensé à Mahomet, mais j'ai peur des fatales fatwas... ou 保大帝, mais, bon, pas d'érudition déplacée, alors.
Swann
Swann
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1023
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 67
Localisation : entre deux cafés

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty BHL Che Guevara

Message  Picastel le Lun 4 Oct - 18:40

Salut Dédé,

C'est pas très gentil de te moquer de Monsieur Levy. Je dois dire que je ne suis pas d'accord avec toi. C'est un être incroyable qui se bat pour des vrais idées et des vrais combats. Et surtout, je voudrais garder l'espoir d'écrire un livre un jour ou de faire un film.
Pardon Monsieur levy! Pardonnez lui, il ne sait pas ce qu'il dit.
Il n'a même pas compris votre citation sur l'intelligibilité de l'histoire:

"Il faut revenir à cette première vérité du marxisme: ce sont les hommes qui font l'Histoire; et comme c'est l'Histoire qui les produit (en tant qu'ils la font), nous comprenons dans l'évidence que la «substance» de l'acte humain, si elle existait, serait au contraire le non-humain (ou, à la rigueur, le pré-humain) en tant qu'il est justement la matérialité discrète de chacun."

En fait ce n'est pas BHL que tu n'aimes pas, c'est Sartre!
Picastel
Picastel
MacadAdo
MacadAdo

Messages : 103
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 38
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Dédé le Mar 5 Oct - 17:50

Ben non P'pa, j'ai pas d'problèmes avec Jean-Paul.
D'ailleurs j'ai aucun problème avec les philosophes morts, sauf ce con de Jean-Jacques Rousseau.

A part ça, me moquer de BHL ça me distrait quand je sors d'avoir fait ma caisse au clandé. J'aime bien me moquer des mecs qui brassent de l'air pour refaire le monde.

Dédé.

_________________
Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool
Dédé
Dédé
MacaDédé
MacaDédé

Messages : 1885
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Swann le Mar 12 Oct - 8:19

Je ne résiste pas...

Interview bidon de BHL par Dédé N_p_2_10

Swann,


Swann
Swann
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1023
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 67
Localisation : entre deux cafés

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Dédé le Mar 12 Oct - 16:23

Oh Putain !

Dédé.

_________________
Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool
Dédé
Dédé
MacaDédé
MacaDédé

Messages : 1885
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Nilo le Mer 13 Oct - 10:16

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de cinéma.
BHL sort son "film" (le vieux, celui d'il y a quinze ans) en DVD cette semaine.
Comme quoi : aux inconscients les mains pleines.

Nilo, veille culturelle.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  coline dé le Mer 13 Oct - 20:33

Ah, Dédé ! Rien que pour ça : où tu la trempes à chaque fois qu'y a une bonne cause qui se présente pour défendre la tienne., je veux bien t'épouser ( quoi qu'il m'en coûte !)!
coline dé
coline dé
MacadAdo
MacadAdo

Messages : 140
Date d'inscription : 12/05/2010
Localisation : Où ça ?

http://la-cle-a-mots-lettres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  marc le Jeu 14 Oct - 9:28

BHL a dit "Héraclite d'Éphèse, Éphèse: nom de famille."^^

mon problème n'est pas ce qu'a écrit BHL mais le fait que ces écrits soient grosso-modo ceux des autres. ^^
avatar
marc
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 787
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Dédé le Sam 16 Oct - 10:07

coline dé a écrit:Ah, Dédé ! Rien que pour ça : où tu la trempes à chaque fois qu'y a une bonne cause qui se présente pour défendre la tienne., je veux bien t'épouser ( quoi qu'il m'en coûte !)!
Trop de boulot, pas de temps à consacrer à une gonzesse à demeure. Alors j'épouse pas, surtout les mères de famille.
Mais on peut s'mettre à la colle pour un temps si tu veux, chacun chez soi...

Dédé.

_________________
Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool
Dédé
Dédé
MacaDédé
MacaDédé

Messages : 1885
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Nilo le Mar 1 Mar - 20:44

LauraDavies a écrit:Excellent.

En projet, une interview de moi par moi, une autre de Henry Miller par LD.
Oui, ça promet mais est-ce que le pari sera tenu ?

Difficile de faire mieux que l'ourson.

Très bonne rubrique. Merci.
Putain que j'aimerais pouvoir lire cette interview de Henri Miller par LD...

Nilo, impatience de langueur de temps.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Nilo le Sam 2 Avr - 10:02

Ben moi ça me défrise pas que ce soit toi qui l'ais eu en exclusivité cet entretien avec le baroudeur de Boboland.
Et que tu nous en fasses profiter est un bonheur que je tiens à faire partager à nouveau à tous mes petits camarades par la grâce du Printemps de la Prose.

Nilo, directeur de la publication.


Dernière édition par Nilo le Sam 2 Avr - 17:30, édité 1 fois

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  sasvata le Sam 2 Avr - 11:40

Qu'il est bon ce Printemps ^^
Evidemment, Dédé en interviewer ça donne toujours ^^ Et pour BHL, dont je ne sais absolument rien sinon qu'il ne m'inspire rien de bon, pour rester gentille, ben ça donne carrément bien Very Happy T'en as fait un portrait au vitriol, et je veux bien croire qu'il n'en soit pas loin, vu ce que je sais du personnage.

Sasvata, spécialiste ès-stickers
sasvata
sasvata
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 495
Date d'inscription : 31/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Nilo le Ven 23 Sep - 17:23

J'en remets une couche parce que quand même la guerre vue par BHL avec le recul de ce printemps de tous les diables et de toutes les fatwas humanitaires ça vaut son pesant de cacahuètes.

Nilo, des hommes et des Dieux dans tout ça.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Dédé le Ven 10 Fév - 17:27

J'ai fait le vœu de mettre mon aumône dans la sébile de tous les mendiants que je trouverai sous toutes les portes cochères qui mènent au Petit Etablissement de Crédit que je viens d'ouvrir au profit de ceux qu'en ont pas besoin. En particulier à la Six-septième liste que j'vous ai filée.
Juste histoire de pas avoir bossé pour rien à les chercher pasque si j'compte que sur vous j'crains qu'y en ait qu'entendent pas le son de votre obole tombant dans leur coupelle.
Charité bien ordonnée...

Dédé.

_________________
Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool
Dédé
Dédé
MacaDédé
MacaDédé

Messages : 1885
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Nilo le Ven 10 Fév - 17:59

Vous voulez vous marrer ?*
Frappez interview bidon sur Google !

Nilo, bidonné.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Nilo le Dim 26 Fév - 17:58

Dédé vient de me dire qu'il va tenter de le rechoper pour lui demander des nouvelles du printemps qui vient.
Enfin bref, pour le faire parler de la pluie et du beau temps, comme toujours.

Nilo, météo à six semaines.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Interview bidon de BHL par Dédé Empty Re: Interview bidon de BHL par Dédé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum