Derniers sujets
» Dame d’Occitanie
LAPERANDIR ( Travaux) EmptyAujourd'hui à 8:58 par Io Kanaan

» Ambiconifère
LAPERANDIR ( Travaux) EmptyHier à 8:46 par Io Kanaan

» Chevalier Poussin Bleu
LAPERANDIR ( Travaux) EmptyDim 10 Nov - 8:22 par Io Kanaan

» Boire avec la sirène
LAPERANDIR ( Travaux) EmptySam 9 Nov - 9:02 par Io Kanaan

» Sagesse des hyperquarks
LAPERANDIR ( Travaux) EmptyVen 8 Nov - 8:52 par Io Kanaan

» Pavillon de plaisance
LAPERANDIR ( Travaux) EmptyJeu 7 Nov - 8:38 par Io Kanaan

» Piaf-Modeste
LAPERANDIR ( Travaux) EmptyMer 6 Nov - 8:38 par Io Kanaan

» Le dolmen et la crypte
LAPERANDIR ( Travaux) EmptyMar 5 Nov - 8:55 par Io Kanaan

» Trinité Méconnue
LAPERANDIR ( Travaux) EmptyLun 4 Nov - 8:20 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est PÉPÉ JACKY VOUS RACONTE

Nos membres ont posté un total de 54971 messages dans 9138 sujets

LAPERANDIR ( Travaux)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Votez pour la meilleure definition de LAPERANDIR

LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_lcap0%LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_lcap7%LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_rcap 7% 
[ 1 ]
LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_lcap7%LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_rcap 7% 
[ 1 ]
LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_lcap29%LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_rcap 29% 
[ 4 ]
LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_lcap7%LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_rcap 7% 
[ 1 ]
LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_lcap36%LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_rcap 36% 
[ 5 ]
LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_lcap7%LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_rcap 7% 
[ 1 ]
LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_lcap7%LAPERANDIR ( Travaux) I_vote_rcap 7% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 14

LAPERANDIR ( Travaux) Empty LAPERANDIR ( Travaux)

Message  vivant le Lun 22 Nov - 20:16

Un verbe du troisième groupe pour la troisième définition : à vot'bon coeur, m'sieurs dames...
C'est parti !

_________________
"Chaque pensée devrait rappeler la ruine d'un sourire." Cioran.
vivant
vivant
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 701
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 51
Localisation : sud ouest

http://florentjaga.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Nilo le Lun 22 Nov - 20:40

Oh putain !
Du troisième groupe en plus. Toutes les approximations de conjugaisons sont donc permises.
Je propose une définition intégralement au plus qu'imparfait du subjonctif.

Nilo, petit bescherelle.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Sylvie le Mar 23 Nov - 6:19

LAPERANDIR

Verbe du 3 eme groupe qui désignait la croissance à l'envers.

Au XII eme siècle un homme se voyait de plus en plus près du sol. Il consulta un médecin qui pratiquait la guérison par les herbes.

-"vous laperandissiez" lui dit-il !

-"que je laperandisse soit! mais devenir fourmi devient de plus en plus difficile "

-"Je vous conseille d'essayer de manger le maximum d'herbe rencontré sur votre passage et tout ira mieux"

Le médecin ne revit jamais son patient.
Sylvie
Sylvie
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 4923
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 63
Localisation : France

http://inimaginaire.net/blog/?p=1

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  spandrell le Mar 23 Nov - 17:39

Laperandir : se refuser au sort suprême, ne pas vouloir mourir.
exemple: "Les pétales quittent la fleur laperandissante qui pleure sa vie et mouille sa tige de ses larmes grandissantes".
"Lap!" qui signifiait en wisigoth antique "Fin/"
"Randir" est le terme mongolien pour qualifier la "lutte", ce peuple qui était des plus pacifiques ne connaissait pas ce mot qui est apparu bien plus tard dans les terres australes.

Lap-Randir
Le "e" au milieu traînait dans la rue et n'avait rien d'autre à foutre que de venir là; ba ouai, il avait pas d'copains ça arrive.

Laperandir est aujourd'hui un mot familier principalement utilisé dans la commune de plouc-en-baroque qui est aussi connue pour ses sabots en poils de renard.

_________________
le silence se fait entendre
spandrell
spandrell
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 573
Date d'inscription : 14/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Nilo le Mar 23 Nov - 17:47

Un médecin MonGothLien alors si j'ai bien tout compris.

Nilo, n'a pas dit son dernier mot.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Lalou le Mar 23 Nov - 18:09

laperandir: faire bouger les ailes de son nez tel un lapereau apeuré.

Ce verbe, peu usité avouons le, dérive d'une interference entre lapereau » (petit lièvre), ce dernier provenant de « lapriel » (du latin : leporellus, levreau), et du verbe "apeurer" (effrayer) .

Il est notemment utilisé dans les diners mondains quand les participants s'ennuient tellement qu'ils jouent à"et toi t'arrives toucher ton coude avec ta langue?" et donc à " et toi tu sais laperandir?".Il peut également être utilisé dans les milieux sado masochistes pour donner un air sadique à un des partenaires.

ex: il laperandissait tellement bien qu'il finit par decoller






_________________
:fee LaLou
Lalou
Lalou
MacadAdmin
MacadAdmin

Messages : 6432
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 200
Localisation : Sud

http://www.macadam-forum.net

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Nilo le Mar 23 Nov - 18:37

Lapérandir : verbe du troisième groupe ne présentant aucune étymologie connue, très irrégulier et qui ne possède que de rares formes conjuguées : l'impératif et la troisième personne du singulier du présent et de l'imparfait de l'indicatif ainsi que de l'imparfait et le plus que parfait du subjonctif, soit, afin que les choses soient claires et bien fixer ses règles d'usage
Impératif : lapérandis, lapérandissez
Présent de l'indicatif : il lapérandoit
Imparfait de l'indicatif : il lapéranduissait
Imparfait du subjonctif : qu'il lapérandusse
Plus que parfait du subjonctif : qu'il eut lapérandu OU qu'il fut lapérandé
Oui c'est une autre des particularités de ce verbe, au pqps lapérandir peut user des deux auxiliaires selon l'acception dans lequel on l'utilise.
Vous étiez prévenu, il est très fortement irrégulier. Et intransi-geant, ou -tif.

Ces détails grammaticaux étant fixés nous pouvons en donner le sens dans chacune des deux acceptions possibles.

1/ lapérandir : grossir ou grandir démesurément. Cette ancienne forme héritée du moyen âge était tombée en désuétude à la fin des croisades après que fut érigée la flèche de la cathédrale de Strasbourg, forme ultime dans la chrétienté de l'image d'Epinal de la tour de Babel. Et ne venez pas me taquiner sous prétexte qu'Epinal est dans les Vosges et pas en Alsace, la foi ignore les frontières (cf les croisades).
Elle connaît un regain d'usage depuis le front populaire et la multiplication des cortèges syndicaux, mais n'est guère employée que par les dialecticiens érudits de la cause du peuple qui la conjuguent au pqps avec l'auxiliaire être parce que l'avoir c'est pas leur truc. On ne les refera pas…
2/ lapérandir : baigner dans le stupre avec délicatesse. Autrefois couramment utilisé à la cour des Rois fainéants ce terme qui a un peu perduré dans le nord de la France et la Wallonie est désormais complètement oublié. Son dernier usage littéraire connu remonte au premier brouillon égaré de la Chanson d'Emmanuelle pour le film éponyme à épisodes. Il se dit que ce brouillon a été déchiré puis brûlé dans un cendrier en papier maché par Pierre Bachelet qui n'arrivait pas à trouver une rime pour l'imparfait du subjonctif.


Nilo, deux en une.


Dernière édition par Nilo le Mer 24 Nov - 7:17, édité 2 fois

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Nilo le Mar 23 Nov - 20:22

Lapérandir fait son chemin. Le mot est déjà sur Google.

Nilo, œil du net.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  vivant le Mar 23 Nov - 22:03

vache, les macadamiciens, vous avez bossé ! j'en ai les ailettes du nez qui frétillent (c'est une image d'épinal ) me refusant à une mort certaine, je vais me bourrer d'herbe et potasser sur ma vision de la chose... to be continioude... Razz

_________________
"Chaque pensée devrait rappeler la ruine d'un sourire." Cioran.
vivant
vivant
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 701
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 51
Localisation : sud ouest

http://florentjaga.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  vivant le Mar 23 Nov - 23:43

Lapérandir : (V. transitif - 3ème groupe)

Il n'existe guère aujourd'hui que notre ouvrage pour répertorier ce verbe pourtant très couramment employé au XIX ème siècle. Pas d'étymologie grecque, romaine, scarole ou frisée, ni de conjugaison précise (plusieurs déclinaisons existent et sont toutes refusées par n'importe quel correcteur, y compris les plus indignes de ce nom ) Nous dirons qu'il s'agit d'un verbe Polymorphe Hautement Irrégulier Ou Nébuleux pour la joie des amateurs d'acrostiches à l'orthographe défectueuse. (ils sont plus nombreux qu'on le le pense)

L'illettré de 1853 nous apprend que ce verbe est une émanation de l'esprit moqueur de Charles Népokine, célèbre bretteur tant par la lame que par le verbe. Il vit un jour débarquer deux jeunes blondinets,bien-nés, des jumeaux, dans le salon de Madame de Débandon. Ces derniers, soucieux de se fondre dans l'ambiance guettaient la moindre remarque, le moindre rire, pour y répondre en écho, mais avec un tel temps de retard qu'ils en devinrent risibles. "ces deux-là forment la paire" s'écria Népokine... une belle paire d'endives. Ils ne furent plus invités par la suite, mais le verbe se construisit sur ces bases, et fut introduit avec succès dès la réunion suivante. Très vite, il fit le tour de Paris. Victor Hugo l'aurait, utilisé, dit-on, à propos de Napoléon III, mais les sources se perdent là ou l'eau tarit...
Lapérandir : (définition courte destinée aux lapereaux de six semaines) : Agir à contre-temps, en décalage, péjoratif : être lent(e) à réagir

_________________
"Chaque pensée devrait rappeler la ruine d'un sourire." Cioran.
vivant
vivant
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 701
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 51
Localisation : sud ouest

http://florentjaga.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Dam le Mar 23 Nov - 23:45

01
LAPERANDIR

Que dire de la peur du petit garçon qui avait des dons de doublevue ? RedRoom et Tromal (à lire en partant de la fin), la peur au ventre ! RidNarePal, un nouveau supplice, donc. En dire du mal ne serait pas très malin, comme le mal est fait. Vaut-il mieux en chercher la source originelle.
- Qu’en dites-vous ?
- Rien, j’ai trop peur d’en dire quoique ce soit.
- Vous êtes bien candide voyons ! Osez répandre la bonne peur comme vous le fîtes jadis avec votre Bonne Nouvelle.
- Oui ben... ça ne m’encourage pas !
- Laperandir, et modeste avec ça !
- Au départ, vous savez, on ne se rend pas bien compte, on part sur les chapeaux de roues, et assez vite on se prend pour les rois de la piste !
- Laperandir, de mal en pis !
- ... Et quand on a passé la ligne, y’avait plus grand monde pour nous applaudir. D’où l’invention divine du drapeau à damiers. Depuis, je dois dire que ça va mieux.
- Laperandir reconnait humblement que l’union fait la force, et que la solitude dans l’exploit est difficile à assumer à la longue...
- Vous m’en direz des nouvelles !

Dam.


Dernière édition par Dam le Jeu 25 Nov - 21:38, édité 1 fois
Dam
Dam
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 3006
Date d'inscription : 27/08/2009

http://membres.multimania.fr/bartolo_damien

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Dam le Mer 24 Nov - 0:36

02
Laperandir :

Laper, y’en a pas trois ! qu’en dire sinon la peur d’en dire du mal pour tous les services qu’il nous rend, avec du temps et des sous !
Et des idées ça va sans dire.

Dam, Laper rien pour attendre !


Dernière édition par Dam le Jeu 25 Nov - 21:38, édité 1 fois
Dam
Dam
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 3006
Date d'inscription : 27/08/2009

http://membres.multimania.fr/bartolo_damien

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Sylvie le Mer 24 Nov - 6:21

Laperandir :

Laper, y’en a pas trois !

PTDR Dam!!!!!!!

Quant à vous tous, je peux vous dire que j'ai vraiment passé un moment de lecture extra entre les lapins, les jumeaux et les multiples conjugaisons.

@

Sylvie
Sylvie
Sylvie
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 4923
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 63
Localisation : France

http://inimaginaire.net/blog/?p=1

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Zlatko le Mer 24 Nov - 9:32

Comme Sylvie. Mais je n'ai décidément pas l'inspiration =/

Z, searching.
Zlatko
Zlatko
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1621
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 28
Localisation : Centre

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Zlatko le Mer 24 Nov - 14:09

Laperandir [v.t] : d'origine floue, ce verbe particulièrement rare et obsolète est né d'un protomot (cf. science occulte qui désigne ainsi les mots fabriqués par les enfants). En effet, l'on raconte que lors d'un banquet du roi Louis XIV à Versailles, celui-ci, pris pour la première et seule fois de son règne d'une sainte pitié pour les miséreux, avait décidé d'en accueillir quelques-uns au château pour participer aux festivités. Parmi eux se trouvait un nain, qui arracha cette exclamation au jeune fils du roi, alors âgé de 5 ans : "LAPAGRANDIR!" Le greffier du roi s'empressa d'immortaliser la scène. Par la suite le petit peuple, influencé par le jeune prince, en fit un mot courant désignant les problèmes de croissance.

voir aussi laperandir : parler à un abat-jour.

Z.
Zlatko
Zlatko
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1621
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 28
Localisation : Centre

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  vivant le Mer 24 Nov - 14:23

Very Happy
Il est vrai qu'on oublie trop souvent le dialogue avec l'abat-jour, pourtant, quand on y pense, c'est pas donné à tout le monde d'abattre le jour !

_________________
"Chaque pensée devrait rappeler la ruine d'un sourire." Cioran.
vivant
vivant
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 701
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 51
Localisation : sud ouest

http://florentjaga.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Nilo le Mer 24 Nov - 16:23

Tout ça me paraît bien savant en fin de compte.
En tout cas une tendance se dégage, le mot n'est pas nouveau.

Nilo, word designer.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Dédé le Mer 24 Nov - 16:53

Lapérandir

Putain, je me marre !
D'abord pasque vous écrivez quand même un sacré paquet d'conneries. Et ensuite pasque vous êtes vraiment prêts à toutes les bassesses pour avoir vot' nom dans l'dictionnaire, même si c'est que comme auteur d'un article sur les poux des choux.

C'est vrai qu'à vous lire on voit bien qu'vous êtes jamais allé traîner vos chaussures vernies sur les trottoirs d'un cul-de-basse-fosse ni poser vos miches sur un tabouret de bar à Pigalle.
Même que j'suis déçu que Papy tente lui aussi d'vous enfumer avec son plus que parfait du subjonctif, comme s'il avait que ça à foutre. Pourtant il les connaît lui les bars à putes de Pigalle et des rues adjacentes. J'le sais c'est lui qui m'les a fait connaître et qui m'a avancé l'pognon pour que j'ouvre ma première affaire dans l'quartier.

Heureusement que j'suis là pour rétablir la vérité.

La Pérandir était une gonzesse de la belle époque un quart mondaine trois quarts fille de joie qu'était la doublure de La Goulue qui entre deux levages de guiboles au Moulin Rouge allait retrouver son nabot (qui se faisait tenir la jambe au Chat Noir par sa copine de cheval) pour se faire tirer le portrait et pas que ça.
Malheureusement La Goulue s'est jamais rien cassé et La Pérandir n'a jamais rien eu d'autre à doubler que les julots qui lui pinçaient les fesses pour trois francs six sous sur les canapés en moleskine des clandés d'la place Blanche.
Elle a fini sa carrière comme caissière dans un peep-show de Barbès.

Depuis son nom s'est verbalisé (ça devait arriver après tous les PV qu'elle s'est ramassé à faire le tapin su'l'boul'vard) pour passer dans le langage commun des macs de seconde zone sous la forme lapérandir qui signifie finir caissière d'un peep-show de Barbès. C'est vous dire si c'est pas vraiment un mot doux.

Si vous me croyez pas allez faire un tour du côté du Chat Noir et demandez autour de vous. Peut-être même que vous trouverez un vieux qui l'a connue La Pérandir et qui pourra vous en causer. Mais dépêchez-vous, il en reste plus beaucoup et y z'ont tendance à mourir de plus en plus vite.


Dédé.

_________________
Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool
Dédé
Dédé
MacaDédé
MacaDédé

Messages : 1885
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Lalou le Mer 24 Nov - 16:57

trop bon tout ça !

crise de rire pour le nain "LAPAGRANDIR !!!!!!" et l'espece de la goulue!

et les autres ! azqs

_________________
:fee LaLou
Lalou
Lalou
MacadAdmin
MacadAdmin

Messages : 6432
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 200
Localisation : Sud

http://www.macadam-forum.net

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Dédé le Mer 24 Nov - 17:33

Ca m'a filé une idée ça.
J'vais essayer de choper une interview du Petit Robert pour bientôt. Mais faudra que je fasse attention à pas me faire enfumer par un vieux con du quai Conti qui se serait déguisé en chaperon rouge...

Dédé.

_________________
Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool
Dédé
Dédé
MacaDédé
MacaDédé

Messages : 1885
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Dam le Mer 24 Nov - 18:47

03
Laperandir :

Lapage du lait par les félins.
Avec leur langue en tuyau, ils aspirent une colonne de lait, défiant toutes les lois de l'apesanteur.
Ce verbe est propre à cette activité féline qui apporte juste la quantité de liquide nécessaire à son organisme et sa croissance.
Verbe du deuxième groupe en deux parties : Laper (du v. Laper)
et «andir», du chat Andy, l’annimal de compagnie du Macadémicien du Macadam, un écriturien qui se distingua par l’originalité de son vocable.

Dam.




Dernière édition par Dam le Jeu 25 Nov - 21:41, édité 1 fois
Dam
Dam
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 3006
Date d'inscription : 27/08/2009

http://membres.multimania.fr/bartolo_damien

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  enfantdenovembre le Mer 24 Nov - 22:40

Laperandir: (verbe intransigeant) Adopter un discours pesant sur un ton inexorablement paternaliste, dans un but d'intimidation ou de tentative de convaincre.
Seuls quelques colosses bien couillus se risquent à cette posture, du fait de l'effet de pesanteur qu'elle provoque chez le sujet qui l'emploie.
Historiquement, ce verbe méconnu trouverait ses origines au sein même de l'Eglise.
Les premiers à laperandir publiquement auraient été des prêtres atteints d'érotomanie aigüe, sur le devant de l'autel face aux fidèles à former.
La laperanditure s'est depuis accentuée largement jusqu'aux sphères politique et médiatique, et l'infantilisation des masses par la menace suit son cours...
enfantdenovembre
enfantdenovembre
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 207
Date d'inscription : 10/10/2010

http://www.wix.com/enfantdenovembre/home

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Max_Louis le Mer 24 Nov - 23:17

LAPERANDIR

D’aucuns diront que ce verbe a du nectar. Effectivement LAPERANDIX, jésuite et botaniste de renom à son époque, père de la culture en masse de la nectarine en taudis et autres logements plus ou moins insalubres, a développé dans la plus parfaite philanthropie (même si le qu’en-dira-t-on, toujours sur le balcon des mémoires, avoue qu’il a façonné sa fortune sur le produit de sa découverte) le nutriment essentiel de la condition humaine pour la basse condition, si ce n’est pour le tout un chacun.
Ne nous voilons pas le visage d’un feuillage ignare et automnal, la nectarine a ses bienfaits trop souvent méconnus à notre époque bio-laiteuse et bio-légumeuse Sa composition est, rappelons le, la mieux achalandée du règne fruitier : vitamnie A et C, bêta-carotène, potassium, antioxydants, etc … Mais qui l’eût su à cet époque du XVème siécle ? Le Père LAPERANDIX n’était pas un alchimiste, si ce n’est une intuition qui vaut tous les diplômes : la nectarine pouvait nourrir le monde. Certains disaient de lui qu’il était illuminé et d’autres comme le Père GOLA de la Ramière, un arriviste. Il fallait pour cela une énergie peu commune pour commercialiser au moindre coût ce fruit divin. Grâce à quelques mécènes utopistes, il porta la bonne parole sur les terres les plus arides, les plus inhospitalières et tel un dénommé Jésus, un jour de représentation de sa nectarine, il dit : « lève-toi, et marche » à celui qui venait de sustenter, après un jeun forcé par la famine. De là, la nectarine prit son élan. Elle se noyait dans un broc d’eau salée et d’une composition mystérieuse fabriquée par le Père LAPERANDIX. Une semaine de pousse, et un arbrisseau haut comme trois pommes produisait dix nectarines. Les miséreux pouvaient se nourrir pour quelques sous. Son expansion fut si rapide et la renommée du Père si grande que l’expression : « Je vais LAPERANDIR pour mon gueux d’époux et ma marmaille », jaillit dans les foyers, presque au même moment. Et oui, ce sont les femmes qui ont inventé ce verbe, pour cet homme qui voulait le bien d’autrui.
Les siècles ont trépassé et le verbe peu usité dans nos contrées, s’est perdu. Quoi qu’il reste un court extrait d’une fameuse empoignade entre le Père GOLA de la Ramière (le plus virulent de ces détracteurs), et le Père LAPERANDIX, à une des conventions académiques, intitulée: « Le fruit et la raison de se nourrir » ; le voici :

Père LAPERANDIX

- Vous êtes une tête de pioche, Père GOLA. La raison de votre dénigrement devant le succès de cette production de nectarines qui alimente les populations les plus démunies, est qu’elle vous défrise le bulbe. Vous êtes un ébrancheur de bonnes intentions. Vous préférez garder vos ouailles entre la faim de Dieu et l’épée de Damoclès des Enfers, à toute fin de garder ce pouvoir spirituel et séculier.

Père GOLA

- Je ne deviendrais pas le sécateur de ces propos de plantoir à bulbes. Ils sont vôtres et l’hérésie qui s’en dégage sera votre émondoir. Mais, je constate que vous engranger à la pelle une fortune. Celle-ci n’est pas digne d’un savant comme vous. Vous pourriez à loisir la convertir en donation pour nos églises qui ont tant besoin.

Le Père LAPERANDIX

- Concevez qu’il n’est pas dans mes intentions de partir en faux. Je réalise des bénéfices. Il est de même pour les âmes que vous récoltez. Votre richesse se bêche en prêche, la mienne …

On ne sait pas qu’elle binette tira le Père GOLA, mais ce jour là, il est sûr, qu’il prit un râteau.

© Max-Louis MARCETTEAU
Max_Louis
Max_Louis
MacaDeb
MacaDeb

Messages : 34
Date d'inscription : 20/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Dam le Mer 24 Nov - 23:40

04
Laperandir

On désigne ainsi les applaudissements à la fin d’une représentation artistique (musique, théâtre), uniquement lorsque ceux-ci sont en cascade et n’en finissent donc pas.
Il semblerait qu’un journaliste en soit à l’origine, quand, relatant l'événement sur son carnet de route (à ne pas confondre avec le livre de bord des marins), il avait commis une faute de plume (ou un pâté) ; à la suite de quoi le Sieur Florent Janszoom, un Hollandais plus connu sous le nom de De Coster (1423), et chargé d’imprimer ce papier de 4 feuillets, ne sachant que faire, eu un moment de flottement puis de panique qu'il vainquît comme suit :
En effet, une fois sortis ses caractères mobiles en bois (lors de l’Opération dite de «la Casse»), et ne comprenant pas le mot dans le brouillon du journaliste, il se permit d’en inventer tout bonnement un autre, et ça donna Laperandir, initialement prévu pour «applaudir en cascade». L’émotion peut-être ? Non.
La légende dit qu'il lança ses 8 caractères mobiles tels des dès au petit bonheur la chance et qu'il en nota scrupuleusement l'ordre avant de recommencer avec les deux derniers, le A et le R qui trouvèrent leur place comme précédemment. L'histoire dit aussi qu'il ne lut pas ce mot «nouveau», croyant que s’il l’eut fait, le mot eut été boudé, et ignoré de tous Ad vitam æternam. Une superstition d’usage chez les imprimeurs de l’An 1 où les livres étaient fort rares (et pour cause !)

Vers 1455, Jean Gensfleisch dit Gutenberg utilisa des caractères de plomb coulés dans un moule servant de matrice qui donnait à tous les signes fondus une forme immuable. Il s’en servi pour composer les pages d'une Bible dite à 42 lignes encore appelée Bible Mazarine du nom de son illustre propriétaire.
Ainsi naquit le premier best seller de l’histoire. Mais c’est une autre histoire.

Voilà pour la définition et l’histoire de Laperandir, mot datant des origines de l’imprimerie, dont l’usage s’est totalement perdu au fil des siècles ; comme il était déjà une erreur puis une fantaisie, il m’a semblé bon de le ressusciter pour le remettre au goût du jour.

Dam, au p’tit bonheur la malchance, jusqu’à ce jour de Novembre 2010 où la clarté fut faite sur cet oubli indécent de l’histoire !

*Les stratégies absurdes : comment faire pire en croyant faire mieux ?


Dernière édition par Dam le Jeu 25 Nov - 21:46, édité 1 fois
Dam
Dam
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 3006
Date d'inscription : 27/08/2009

http://membres.multimania.fr/bartolo_damien

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Sylvie le Jeu 25 Nov - 5:27

Qu'est ce que je rigole en vous lisant avec toutes ces définitions qui viennent de tous les siècles.

L'humain ( et l'ours en peluche) sont vraiment dotés d'une imagination intarissable.

cheers

Sylvie
Sylvie
Sylvie
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 4923
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 63
Localisation : France

http://inimaginaire.net/blog/?p=1

Revenir en haut Aller en bas

LAPERANDIR ( Travaux) Empty Re: LAPERANDIR ( Travaux)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum