Derniers sujets
» Porteurs de flammes
L'oeil d'Absinthe EmptyHier à 7:25 par Io Kanaan

» Poule azurée
L'oeil d'Absinthe EmptyJeu 18 Juil - 8:17 par Io Kanaan

» Cheval tricéphale
L'oeil d'Absinthe EmptyMer 17 Juil - 7:34 par Io Kanaan

» Anges gardiens des chevaliers
L'oeil d'Absinthe EmptyMar 16 Juil - 8:11 par Io Kanaan

» Jour de sécheresse
L'oeil d'Absinthe EmptyLun 15 Juil - 8:13 par Io Kanaan

» Manoir de l’archiduc
L'oeil d'Absinthe EmptyDim 14 Juil - 7:54 par Io Kanaan

» Baron lézard d’azur
L'oeil d'Absinthe EmptySam 13 Juil - 8:18 par Io Kanaan

» Tour ésotérique
L'oeil d'Absinthe EmptyVen 12 Juil - 8:36 par Io Kanaan

» Encore un château en Espagne
L'oeil d'Absinthe EmptyJeu 11 Juil - 7:53 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Mots-clés

poésie  pour  membres  main  petit  révolte  Comateen  henri  gauche  

Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Casimir

Nos membres ont posté un total de 54843 messages dans 9022 sujets

L'oeil d'Absinthe

Aller en bas

L'oeil d'Absinthe Empty L'oeil d'Absinthe

Message  LCbeat le Sam 3 Oct - 21:01

"A travers l'œil d'Absinthe, fille unique et non-désirée de Nane, nous apprenions les corps, les brutalités, le positionnement du désir, nous démembrions les souffles, les organes et les girations. L'œil métal, abasourdi, devenu incontrôlable dans ses tournoiements et ses ondulations. Cherchant à saisir un sens, une origine à ces deux corps en mouvement, chevaux hallucinés frottant leurs carapaces contre les murs de papier. Si ce n'étaient les cris de sa mère, la pièce vibrait d'un silence immuable, perpétuel. La sueur dégoûtant sur le parquet, les pieds marquant l'empreinte d'un éphémère, les cuisses cuivrées, le sexe prolongeant le corps de l'homme, s'agglomérant à cette femme dont on n'ose plus dire le nom. Leurs cheveux recouvrant le visage de l'autre. Ces coups bestiaux, primitifs, de l'homme retournant la femme, écartant les fesses rougies des écarts précédents. Pénétrant à nouveau celle qui râle, épuisée, d'en avoir déjà trop vécu, dans cette ornière parallèle, il accroche un cri qui semble une jouissance. Et s'il est un répit ce n'est que pour se fondre ensuite plus violemment dans le corps de l'autre. Nul ne saurait les arrêter tant ils comprennent que c'est là la dernière fois, l'extrême confession de leur désir. Hormis le hurlement d'Absinthe, qui n'en peut plus de vomir, qui n'en peut plus de pleurer. L'homme et la femme se tournent vers elle d'un seul et même geste, leurs langues se démêlent, et déjà les bras de la femme cherchent vainement la fillette. Qui, dehors, déjà perdue, s'enfuit sans regard arrière, court de ses jambes maigres et folles, vers un autre part, où les corps ne se touchent pas, ne mouillent pas, où les corps seraient des tissus volatiles accrochés aux branches du vent. "

Extrait de La Cité des Métamorphoses
LCbeat
LCbeat
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1438
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 39
Localisation : Grenoble

http://www.lcbeat.com

Revenir en haut Aller en bas

L'oeil d'Absinthe Empty Re: L'oeil d'Absinthe

Message  Nilo le Dim 4 Oct - 6:29

Un autre LC, qui me rappelle celui des premières lectures que j'ai faites de toi il y a quelques années.
Un LC qui mord et griffe, qui noir et blanc, qui muet hurle...
Et ce prénom, Absinthe...

Nilo, essouflé.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

L'oeil d'Absinthe Empty Re: L'oeil d'Absinthe

Message  Messaline le Mar 20 Oct - 7:33

J'aime. A lire de préférence après minuit et avant la levée du jour. Ça bouscule. C'est plus que sensuel. Bien des choses pour moi restent obscures, n'ayant jamais eu connaissance de "La cité des métamorphoses". Mais c'est remédiable, je suppose ?
Mes cat line, miaou, griffes Very Happy
Messaline
Messaline
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 635
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 60
Localisation : Dans une étagère

http://nine.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'oeil d'Absinthe Empty Re: L'oeil d'Absinthe

Message  LCbeat le Mar 20 Oct - 8:15

C'est en cours.

Ça se travaille.

Un jour, l'intégrale, un jour peut-être.
LCbeat
LCbeat
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1438
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 39
Localisation : Grenoble

http://www.lcbeat.com

Revenir en haut Aller en bas

L'oeil d'Absinthe Empty Re: L'oeil d'Absinthe

Message  Nilo le Mar 11 Mai - 17:18

J'attaque la lecture de l'Auteur à la Une par la face cachée.
Et je ne suis pas déçu d'y revenir.

Nilo, à la petite cuillère.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

L'oeil d'Absinthe Empty Re: L'oeil d'Absinthe

Message  Ratoune le Dim 29 Aoû - 19:29

Voilà une découverte "démurée" ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Ratoune
Ratoune
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1891
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'oeil d'Absinthe Empty Re: L'oeil d'Absinthe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum