Derniers sujets
» Ermite subtil
Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère EmptyAujourd'hui à 9:27 par léo

» brasser la terre...
Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère EmptyAujourd'hui à 9:22 par léo

» Fleur de Saint Denis
Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère EmptyAujourd'hui à 7:49 par Io Kanaan

» Cardioptère
Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère EmptyHier à 7:41 par Io Kanaan

» Saint Romuald
Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère EmptyLun 14 Oct - 7:45 par Io Kanaan

» Le Seigneur d’Alpha Pavonis
Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère EmptyDim 13 Oct - 7:42 par Io Kanaan

» Planète Mille Plateaux
Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère EmptySam 12 Oct - 7:45 par Io Kanaan

» Chien sans collier
Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère EmptyVen 11 Oct - 8:00 par Io Kanaan

» Semeur de rimes
Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère EmptyJeu 10 Oct - 7:59 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est PÉPÉ JACKY VOUS RACONTE

Nos membres ont posté un total de 54942 messages dans 9110 sujets

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Nilo le Sam 12 Mar - 21:40

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère


Le silence s’incruste au bronze des statues.
Quand le vent vient lécher les murs des cimetières
Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère
Que recouvrent les cris de ceux qui se sont tus.

Sous la gomme du temps les images s’effacent.
Ne restent que les traits de souvenirs diffus
Quand les couleurs se mêlent en des ombres perdues
Sur le papier jauni de mes photos de classe.

Il est triste à mourir le chant de la Camarde.
Lorsque viendra le jour de l’entendre sonner
J’aimerais que le glas s’envolant du clocher
Porte avec lui la voix de la foi qui me garde.

Et ne déplaise à Dieu, je voudrais m’en aller
Aux accords lancinants d’un air de Zimmerman
Entonné dans la nef d’une église romane
Qui serait mon viatique avant de m’embarquer.


Nilo.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Rétroviseur.

Message  capodastre le Sam 12 Mar - 22:20

Kit à s'en aller : de la trouille, et une dernière lueur d'enfance.
capodastre
capodastre
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 204
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Sylvie le Dim 13 Mar - 7:38

Un poème noir

Un poème écrit avec cette assurance qui te caractérise
Un poème douloureux
Un poème qui dégage l'émotion

Mais un poème noir

Sylvie
Sylvie
Sylvie
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 4923
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 63
Localisation : France

http://inimaginaire.net/blog/?p=1

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  marc le Dim 13 Mar - 7:44

classe, bien sur. quand je lis tes textes, ce qui me saute aux oreilles, c'est avant tout le rythmique: impeccable !
avatar
marc
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 787
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  sasvata le Dim 13 Mar - 10:30

Un peu comme Marc, ce que j'aime dans tes textes c'est le rythme... mais plus encore leur musique... Et puis ces images, ces mots...
Non, y'a pas à dire, j'aime te lire ^^

Sasvata, inconditionnelle
sasvata
sasvata
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 495
Date d'inscription : 31/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Lalou le Dim 13 Mar - 11:29

Noir certainement ..mais est ce etonnant?
Very Happy

Et comme mes camarades, emportée par la rythmique mais surtout par la dernière strophe qui est selon moi, de toute beauté.

_________________
:fee LaLou
Lalou
Lalou
MacadAdmin
MacadAdmin

Messages : 6432
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 200
Localisation : Sud

http://www.macadam-forum.net

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty re

Message  léo le Dim 13 Mar - 14:19

Dieu ne t'en voudra pas, Nilo, d'écouter un dernier morceau de Dylan avant de partir pour le grand voyage...ça vaut mieux pour lui d'ailleurs !

Un poème d'outre-tombe qui fait trembler et la peau et les os...
léo
léo
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1218
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 35
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Nilo le Dim 13 Mar - 18:52

Il est temps que je vienne remercier toutes celles et ceux qui sont venus déposer quelques mots sur ces lignes.

Nilo, c'est fait.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  solweig le Lun 14 Mar - 9:50

Je lis ce poème comme un magnifique hommage à la vie malgré ce scenario funèbre… la conscience de passage et de ce que nous laissons derrière nous. Les mots sur le marbre seraient-ils éphémères mais ils laissent en nous un trait, réveillent une pensée, un instant qui peuvent se déployer en souvenirs plus amples effaçant la couleur sombre. Un réflexion qui nous rappelle qui nous étions qui nous sommes et que nous deviendrons.
Cordialement Solweig
solweig
solweig
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 499
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 70
Localisation : Szczecin/Sablé-sur-Sarthe

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Io Kanaan le Mer 23 Mar - 8:29

Un air de Zimmermann plaisantant sur lui-même:

You sound like a hillbilly, we want folksingers here.
Io Kanaan
Io Kanaan
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 3993
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 65
Localisation : Quartier Latin

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Swann le Mer 23 Mar - 9:50

Je ne pouvais le laisser passer sans temoignage... Une pensée pour l'auteur de ce poéme crépusculaire.

Swann,
Swann
Swann
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1023
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 67
Localisation : entre deux cafés

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Nilo le Jeu 31 Mar - 17:35

Merci de ces pensées aux trois derniers passants.

Nilo, pas de marbre.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Do you BnF le Ven 8 Avr - 19:14

je n'arrive pas à me détacher de ces vers:

"Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère
Que recouvrent les cris de ceux qui se sont tus.

Sous la gomme du temps les images s’effacent.
Ne restent que les traits de souvenirs diffus"

j'ai l'impression que je pourrais les lire à l'infini.

J'ai fait une pause pour te le dire.
Do you BnF
Do you BnF
MacadAdo
MacadAdo

Messages : 174
Date d'inscription : 18/10/2010
Age : 38
Localisation : Paris

http://alexismandre.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  franskey le Ven 8 Avr - 23:37

Un poème, qui lui, en tous cas ne nous laisse pas de marbre !
franskey
franskey
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 575
Date d'inscription : 23/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Nilo le Sam 9 Avr - 16:07

Avec les grésillements d'un 33 tours usé,

et mes remerciements.

Nilo, microsillon.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Dédé le Ven 28 Oct - 9:14

J'ai fait le vœu de mettre mon obole dans la sébile de tous les mendiants que je trouverai sous toutes les portes cochères qui mènent au Petit Etablissement de Crédit que je viens d'ouvrir au profit de ceux qu'en ont pas besoin.
Juste histoire de pas avoir bossé pour rien à les chercher pasque si j'compte que sur vous j'crains qu'y en ait qu'entendent pas le son de votre obole tombant sans leur coupelle.
Charité bien ordonnée...

Dédé.

_________________
Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool
Dédé
Dédé
MacaDédé
MacaDédé

Messages : 1885
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  printemps d'avril le Ven 28 Oct - 13:50

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère


Le silence s’incruste au bronze des statues.
Quand le vent vient lécher les murs des cimetières
Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère
Que recouvrent les cris de ceux qui se sont tus.

Avec la musique de Dylan, c'était d'une perfection ...merci Nilo !
printemps d'avril
printemps d'avril
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 357
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 62
Localisation : québec au québec

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Nilo le Mer 2 Nov - 17:49

Il faudra le lui faire passer quand tu le croiseras...
Merci.

Nilo, Zim's.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère Empty Re: Les mots laissent au marbre un peu de l’éphémère

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum