Derniers sujets
» Quelques fruits bizarres
Hier à 9:58 par Io Kanaan

» Fleur de Quinte Essence
Lun 16 Juil - 10:09 par Io Kanaan

» Faucon de sinople
Dim 15 Juil - 10:42 par Io Kanaan

» Gynécée de Monseigneur Paon-Périgouste
Sam 14 Juil - 11:07 par Io Kanaan

» Vicomte escargot
Ven 13 Juil - 10:24 par Io Kanaan

»  Barrière purement symbolique
Jeu 12 Juil - 7:04 par Io Kanaan

» Portier du cimetière
Mer 11 Juil - 10:40 par Io Kanaan

» Le rapport d'un ange
Mer 11 Juil - 4:01 par Dimitryet

» Ambiphant rose
Mar 10 Juil - 10:22 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Mots-clés

main  poésie  Comateen  gauche  pour  

Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Casimir

Nos membres ont posté un total de 54446 messages dans 8645 sujets

Les vieux, les bébés et nous

Aller en bas

Les vieux, les bébés et nous

Message  Comateen le Lun 17 Déc - 12:32

Ce matin, j'écoute d'une oreille en veille tel un chat feintant dormir profondément, l'émission dans le vent du moment. Ce qui veut dire très concrètement, qu'aujourd'hui «  dans le vent du moment » correspond approximativement à quelques semaines dont la limite se situe au mois.
J'apprécie la radio qui la transmet.

En réalité, j'ai expédié au silence les dernières radios potables, les unes après les autres. Celle-ci par désespoir d'y entendre quelque chose de ressemblant à de la musique, une musique qui ne soit pas le même morceau que j'ai écouté par bourrage de crâne à dix ans, en boucle impuissante à seize ans et en assommoir suite à une tentative inutile de zapping constructif à 30 ans. Ou cette autre qui ne diffuse pas de vrais infos, ou bien celle ayant pour tout trésor des chroniqueurs ne risquant pas de sauter pour atteinte à la monarchie dissimulée d'un chef d’État. Puis encore, la radio détenue par des rescapés de mai 68 aux neurones encore imbibés de LSD, envoyant une soupe indigeste de tubes expérimentaux incompréhensibles vous suggérant de vous rendre aux toilettes rapidement afin de soulager votre estomac d'un mal de mer inexplicable ou enfin, cette radio ne parlant qu'un jargon pour jeunes analphabètes, émettant essentiellement des monosyllabes et visant l'humiliation, le mépris, la blague de potache qui pousse au suicide l'heureux élu du canular, etc...
Bien sûr, il reste encore les radios suicides, ne faisant la promo que du crime, de la mort, de l'abus, en d'autres termes de l'info en continu sans vous fournir la corde qui va avec.

Donc, cette dernière radio rescapée de mon zoc ( zapping obsessionnel compulsif), m'attire et peut même par moments, me réjouir. Il m'arrive de coincer un sourire en coin dans le reflet de mon rétroviseur à l'écoute de certaines chroniques.
Mais ce matin, encore une fois, la blague facile aligne un vieux. Je me suis alors demandée quand est-ce que je passerai à la casse et pourquoi s'attaquer ainsi à l'âge qui n'a aucune culpabilité si ce n'est d'être? Est-ce qu'on reproche à la limace d'être gluante et rampante? Non. On l'écrase puis c'est tout. Et surtout on le fait en silence. Je n'ai jamais été me vanter d'avoir éclaté la chaire blanche et mousseuse d'une limace auprès de mes collègues lorsque je raconte brièvement mon week-end excitant et extraordinaire.

Alors pourquoi tue-t-on les vieux en public ?
Ne sommes-nous pas tous voués à finir sous la même forme, criblés de rides et de rhumatismes? Nourris à la petite cuillère et aux médicaments fluos?

Si.

Est-ce qu'on abandonne nos bébés dans une maison tenue par des infirmières jusqu'à ce qu'ils soient capables de se nourrir par eux-mêmes et de déféquer ailleurs que dans leurs culottes?

Non.
Et ceux qui le font sont-ils traités comme des stars, des personnalités exceptionnelles palpant des milliers d'euros à chaque fois qu'ils ouvrent la bouche?
Non.
Je crois qu'ils sont plutôt voués à cracher des milliers d'euros à chaque fois qu'ils ouvrent la bouche et s'ils n'ont pas les moyens de la fermer, se prendront des coups de bottins dans la gueule.

Alors pourquoi ce rejet?
Est-ce la peur de ce que nous tendons à être? Peur de Newton? De sa pomme ? C'est ridicule!

Pourquoi? Parce que la société qu'on a fabriqué et qu'on chérit plus que nos grand- parents qui puent tout seuls sans déranger personne dans un hospice, nous a séparé de nos aïeuls dès qu'elle en a eut l'occasion.
Nounou s'occupe du bambin qui chie dans sa culotte pendant que maman siliconée va chercher des euros pour nourrir au sein celle qui nourrit son enfant, loin, très loin de papy ou mamy et son dentier.
Tout est beaucoup plus hygiénique.


Papa a encouragé maman à travailler parce que sans les euros plus faibles de maman, il serait obligé de lui reprocher de ne servir à rien, de prendre une maîtresse qui n'a pas encore de pattes d'oie et/de main baguée et ainsi de pousser maman à briser le foyer à coups d'euros dévalués ( inflation de misogynie oblige) pour laisser entre les mains de l'irresponsabilité totale d'adultes géniteurs, des enfants parfaits abandonnés sans aucune notions de ce qu'est la vieillesse.

La société a donc pris la relève, elle les a dorloté ces gentils enfants lisses, bien peignés, aux dents bien alignées. Petit veut un super jeu à 2000 euros; il aura, Grand veut le smart phone qui casse la gueule aux petits chinois; il aura. Ceux qui ne suivent pas sont toujours mal peignés, aux dents en bataille, aux jeans pas cool: ceux-là peuvent directement rejoindre les vieux. S'ils ne sont pas lisses et nets, c'est que ce n'est pas net justement. Punition, reste sur le bas côté, cours toujours si tu peux pendant que ton pote Rodolphe se moque de ta façon de transpirer.

Tant que tout glisse et rentre; rien ne risque de changer. Mais lorsque la machine à tuer s'arrête net, il ne reste plus que toi, tes yeux tristes, ta radio qui tabasse les petits vieux, tes enfants qui te trouvent trop nase, les orphelins et le botox...Espérons que ce dernier ne paralysera pas ton cerveau à défaut de ton portefeuilles...

Note pour moi-même ; Est-ce mal si le botox paralyse le cerveau de son con-sommateur?

Les rides, comme des écritures que personne ne veut lire...

Turn-off the radio. Enjoy the silence_____________________________________________
avatar
Comateen
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 370
Date d'inscription : 02/09/2009
Localisation : Au Sud du Nord & au Nord du Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vieux, les bébés et nous

Message  Sylvie le Mar 18 Déc - 6:36

Ce texte me parle

il me parle dans le bon sens qui est que je n'ai pas de TV ou radio qui ne sont là que
comme des hauts parleurs ou des hautes déci (toi à être) belles pour vendre
- vendre la beauté
- vendre le moderne
-vendre, vendre vendre...

Qu'est ce qu'ils en ont à foutre de ta tronche?
Mais pas rien à foutre de ton fric, ça oui !

On mourra tous
On sera vieux ( si on a quelque part cette chance)

Une personne a écrit ceci

Le lifting ça ne rajeunit pas, ça change le visage de la personne...juste ça change!

Mais nos artères
Notre coeur
Nos muscles
Notre mémoire
Nos mains
Tous s'usent doucement mais surement

La beauté est ailleurs mais trop l'ont oublié.

Une belle idée d'écriture que tu as eu et qui peut soulever bien des questions.
avatar
Sylvie
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 4923
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 62
Localisation : France

http://inimaginaire.net/blog/?p=1

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum