Derniers sujets
» Soleil-Tétraèdre
Aujourd'hui à 10:39 par Io Kanaan

» Crevette vagabonde
Hier à 10:37 par Io Kanaan

» Loup taciturne
Lun 23 Avr - 10:55 par Io Kanaan

» Octoporc de gueules
Dim 22 Avr - 16:50 par Io Kanaan

» Saint Bollik
Sam 21 Avr - 12:06 par Io Kanaan

» Oiseau de jadis
Ven 20 Avr - 11:01 par Io Kanaan

» Renard Vieillard
Jeu 19 Avr - 10:12 par Io Kanaan

» Prince de gueules
Mer 18 Avr - 10:24 par Io Kanaan

» Grande sirène
Mar 17 Avr - 11:01 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Mots-clés

poésie  gauche  main  pour  Comateen  

Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Casimir

Nos membres ont posté un total de 54352 messages dans 8558 sujets

Danse frénétique

Aller en bas

Danse frénétique

Message  Dam le Mer 6 Fév - 12:34

Il est un moment de l’après goûté, quand la nuit commence à tomber, où, chaque fois,
la tête enfouie... deux bras portant cette tête vide d’espoir, où la vie via l’attente
ne s’accroche plus à rien ; et on pourrait trouver mille raisons de se lamenter pour expliquer cette dérive en courbe, cela n’aurait pour effet que de conforter le mal.

Faire la lumière dans un contexte aussi vague aurait pour seul effet de noyer son lecteur, dans ce beau navire fantôme qu’est son esprit, fait de bois, d’acier et de chair, que personne ne retrouvera jamais : à quoi bon savoir où il est ?
Néfaste, comme La tempête.

Préciser sa pensée conduisait à lasser lamentablement, à vouloir se débarrasser pour passer à autre chose, oublier cette incartade mortelle au pays des vipères !

Aussi loin que je me rappelle, j’avais jamais ou que très rarement su calmer la frénésie de cette fièvre furieuse : l’écriture. Mais j’avais réussi à dire tout ce que je voulais dire, peut-être pas dans la forme souhaitée - celle du roman d’espionnage - mais bon ; ç’avait toujours été plus fort que moi, et j’avais renoncé à changer ça. Je dois dire que maintenant je ne le regrette pas. Non parce que ça plaît (à l’heure où j’écris je n’ai encore jamais été accepté par aucune maison d’édition), mais parce que je suis libre et peux faire ce que je veux. Avec ce mode d’expression, l'espionnage, on a tôt fait de rentrer dans un “genre” et de cesser d’être inventif. Je pense à tous les écrivains qui me font cet effet et que je refoule comme les galets sous les vagues des Cavaliers de mai - la tempête. Toujours la Tempête.

Danse frénétique

On était le soir. J’avais passé la journée à écrire cent pages et faire un seul maudit cadre ; je suis body-guard d’un fantôme des ténèbres. Je partis donc faire un tour sur les rochers, derrière les digues. La lune éclairait bien, petite mais puissante. Pas plus grosse que l’ampoule que j’avais changée avant de sortir. Je rigole bien ! Au large, sur la mer noire, le faisceau lumineux faisait un vaste trapèze dont le plus grand côté était devant, vers moi.. Le jour où ça sera l’inverse, je pourrai peut-être voler, me dis-je ironiquement. J’étais de bonne humeur ; l’espace de mer qui restait entre le trapèze d’or et les rochers du bord était éclairé d’une toute autre façon. Des traits incessants de lumière vive dansaient sur la crête des vagues, comme des poissons volants argentés, volants et plongeants, comme des traits qui ne trouvent jamais leur union, des tirets leur conjoint pour faire une droite. C’était fou. Incessant et fou. Fixant cette “image”, je crus voir mon livre, ou le travail de mon livre, obsédant car jamais fini, toujours en gestation, à rallonge d’une nouvelle insertion, d’un nouvel effacement subit, à la recherche de je ne sais quoi... C’était toujours “à rallonge”, sans que je n’eus pourtant aucun problème de ce côté-ci de l'entre-deux-jambes. S’il y avait un domaine dans ma vie de sentier où je n’avais jamais rencontré l’ombre d’un problème, c’était bien ce dernier. Alors... d’où venait... ? mais passons. On dira que ça venait de la lune de janvier et ses myriades de traits lumineux dansants follement sur la crête des vagues.


Dam.
avatar
Dam
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 3004
Date d'inscription : 27/08/2009

http://membres.multimania.fr/bartolo_damien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danse frénétique

Message  Sylvie le Lun 18 Fév - 20:44

J'ai vraiment aimé ma lecture Smile

Un texte vivant et j'avais l'impression de t'entendre.

Sur bien des points, je suis d'accord avec toi.

Je n'ai ni envie de publier
Ni de vendre sauf si c'est une " commande personnelle"

Un bon moment pour moi qui m'a bien causé Wink
avatar
Sylvie
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 4923
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 62
Localisation : France

http://inimaginaire.net/blog/?p=1

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum