Derniers sujets
» Batrachomyocarde
Aujourd'hui à 10:43 par Io Kanaan

» Rêverie de Piaf-Tonnerre
Hier à 12:35 par Io Kanaan

» Quelques fruits bizarres
Mar 17 Juil - 9:58 par Io Kanaan

» Fleur de Quinte Essence
Lun 16 Juil - 10:09 par Io Kanaan

» Faucon de sinople
Dim 15 Juil - 10:42 par Io Kanaan

» Gynécée de Monseigneur Paon-Périgouste
Sam 14 Juil - 11:07 par Io Kanaan

» Vicomte escargot
Ven 13 Juil - 10:24 par Io Kanaan

»  Barrière purement symbolique
Jeu 12 Juil - 7:04 par Io Kanaan

» Portier du cimetière
Mer 11 Juil - 10:40 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Mots-clés

poésie  main  pour  Comateen  gauche  

Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Casimir

Nos membres ont posté un total de 54448 messages dans 8647 sujets

"calme, enfant, calme"

Aller en bas

"calme, enfant, calme"

Message  marc le Mar 1 Déc - 1:45

Son visage, cette grande nuit qu’il porte.
Respire en moi, nourris moi de la fin du jour
nous aimions, rien ne s’aventurait à l’extérieur du cercle

Je rêvais d’autres vies
anciennes et conquérantes
Comme le corps droit et nu, ta beauté figurée, passive et la mienne égale
source vive sans christ

A l’aube, nous remontions des rumeurs
comme des carnages
avec le sourire. Quelques temps !
Il te faut boire, figurer des jours entiers
lampes, vielles semences


La coupe à tes lèvres, ô des milliers de morts !


Ce sourire, pris, repris et défiguré, embrassé.
Tu savais, je n’étais pas d’ici
je m’attardais trop à me souvenir
et même de pays entiers tombés dans l’oubli.
Et cela finit
et le souffle que tu me prends, que tu répands
demeure assoiffé, portrait de mes rêves, c’est-à-dire visage au fusain.
Là, là, tu t’essouffles
ce fut une belle ville en été
quelques filles pour aimer et trahir
des photos du père en enfance, la colère aussi pour devenir le monde


Calme, enfant, calme.
Les joies et un peu plus loin,
horizon, cœur, rivages
l’amour tué, la brulure

marc
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 787
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

il y a un ton !

Message  harred le Mar 1 Déc - 16:58

Bonsoir Marc,

L'expression est ici déchirée, flash, flash-back ! Comme une petite musique qui déborde sur des résonnances multiples.

Il y a pour moi, un hermétisme douloureux qui laisse apparaître des images anciennes et ce regain d'enfance, qui, avec le temps, nous déchire l'horizon.

Merci Marc de es belles lignes
avatar
harred
MacaDeb
MacaDeb

Messages : 8
Date d'inscription : 23/11/2015
Localisation : SAINTES

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum