Derniers sujets
» Porteurs de flammes
Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) EmptyHier à 7:25 par Io Kanaan

» Poule azurée
Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) EmptyJeu 18 Juil - 8:17 par Io Kanaan

» Cheval tricéphale
Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) EmptyMer 17 Juil - 7:34 par Io Kanaan

» Anges gardiens des chevaliers
Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) EmptyMar 16 Juil - 8:11 par Io Kanaan

» Jour de sécheresse
Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) EmptyLun 15 Juil - 8:13 par Io Kanaan

» Manoir de l’archiduc
Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) EmptyDim 14 Juil - 7:54 par Io Kanaan

» Baron lézard d’azur
Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) EmptySam 13 Juil - 8:18 par Io Kanaan

» Tour ésotérique
Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) EmptyVen 12 Juil - 8:36 par Io Kanaan

» Encore un château en Espagne
Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) EmptyJeu 11 Juil - 7:53 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Mots-clés

Comateen  révolte  membres  henri  petit  main  pour  poésie  gauche  

Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Casimir

Nos membres ont posté un total de 54843 messages dans 9022 sujets

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)

Aller en bas

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) Empty Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)

Message  Dédé le Mar 22 Déc - 18:37

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)


Dédé: Salut les gonzesses. C'est Dédé. Cool

Dédé: Plomberie et autres formes d'artisanat.

Dédé: Autant que j'vous prévienne tout de suite, mais vous s'rez pas surpris, je risque fort de passer du coq à l'âne. Enfin, aux ânes. Pasque c'est pas c'qui manque. Je sais pas si vous avez remarqué mais y a qu'à ouvrir un canard pour se rendre compte de la prolifération des ânes. J'ai bien dit UN canard, allez pas vous ruiner à tous les acheter. Libération suffira. Là j'vous ai mis son nom en entier, pour ceux qui sont pas branchés bobo et qui lisent que la PQR. Moi j'suis pas branché bobo et j'lis aussi la PQR mais j'dois dire que mon Libé (c'est comme ça qu'on dit quand on est branché bobo) du matin au bistro en mâtant les gonzesses c'est un plaisir qu'y faudrait pas m'enl'ver. C'est pour ça que j'me suis un peu rangé des voitures pasque j'avais un peu trop les flics au cul avec mes affaires à Pigalle et que j'tiens pas à aller faire un tour à Fleury Mérorangis pasqu'y z'y distribuent pas Libé l'matin et qu'y a pas d'gonzesses non plus. Au fait, la PQR c'est pas un truc pour s'torcher l'cul, c'est la Presse Quotidienne Régionale. Enfin, vous m'direz qu'ça peut servir à ça aussi. C'est vrai, mais de moins en moins. Pasque ça s'vend de moins en moins. C'est bête comme une feuille de chou.

Dédé: Donc, pour les ânes, vous ach'tez juste Libé (1€30 chez tous les bons marchands d'journaux). Vous aurez un troupeau entier avec un beau spécimen d'ânesse du Poitou (race qu'on a sauvé in extrémis y a une vingtaine d'années, j'dis ça pour ceux qui savent pas, moi j'savais pas non plus mais Papy qui connait bien le Poitou pour y avoir lancé des cocktails de sa composition et qui s'y connaît en ânes vu qu'il est Corse y m'l'a dit, et vous savez qu'pour moi c'que dit Papy c'est Parole d'Evangile). Alors voilà, maint'nant qu'vous êtes équipé d'votre Libé de demain matin vous allez être au courant de tout c'qu'y peut s'dire dans l'troupeau. Et ça hi-hanne pas mal. Tiens, pour vous préparer à d'main matin j'vais vous faire la lecture de cui d'aujourd'hui. J'ai pris des notes. Pour vous. ! Y faut que j'vous aime pour faire ça. Non, allez pas vous faire des idées, c'est pas pasque j'vous aime, c'est que pasque j'adore ça. Même si j'vous aime aussi.

Dédé: Sauf quand vous suivez pas. Et là je sais qu'y en a déjà qu'ont décroché. Vous m'croyez pas. Ben on va voir ! C'est quoi l'titre de ma chronicle ? … Et voilà, j'ai gagné, pas un ni une pour répondre. J'ai l'habitude mais ça m'fait toujours de la peine de vous savoir si peu attentifs. J'en éprouve une sorte de dépit qui pourrait m'pousser à noyer mon chagrin dans l'Margaux si j'me retenais pas. Et pourquoi vous croyez que j'vous ai posé la question ? Ben pasqu'y va bien falloir à un moment ou à un autre que j'vous parle un peu de plomberie. Et là c'est justement le bon moment. Ca m'permettra de mieux rebondir pour vous parler des ânes en vous faisant la lecture de Libé.

Dédé: Alors pourquoi j'ai choisi la plomberie ? C'est une bonne question mais j'remarque que j'suis l'seul à m'la poser. Comme d'hab vous en avez rien à foutre de c'que j'vous raconte pendant que j'vous l'raconte et c'est à la fin que vous vous dites "bon sang, mais c'est bien sûr, vachment fort le Dédé, il nous a mené en bateau pendant deux mille mots et c'est juste au mot d'la fin qu'on comprend tout". Des fois j'me demande si j'devrais pas me contenter du mot d'la fin. J'vous rappelle que l'mot d'la fin c'est Dédé. J'dis ça pour ceux qui m'liraient pas assez assidument.

Dédé: Donc la plomberie c'est pas que j'l'ai choisie de mon plein gré mais vu qu'il a fallu que j'tienne compagnie à Papy qu'avait rencart chez un plombier pendant quelques jours et qu'on avait rien à picoler j'ai eu le temps de m'emmerder et j'ai pu me rencarder sur le métier. J'ai aussi eu l'temps de mater les gonzesses. Vous imaginez pas c'qu'y a comme gonzesses chez les plombiers. En plus c'est un drôle de métier pasque les patrons y sont en bleu d'travail et les gonzesses qui sont qu'des ptites mains elles sont en blouse blanche. Le monde à l'envers. Ca m'étonne pas qu'on en trouve de moins en moins des plombiers. Bref, Papy avait un rencart et moi j'avais du temps à perdre et fallait que j'me tienne au courant pour raconter à Papy après. A propos d'courant Papy il était vach'ment branché quand y m'l'ont rendu. Des fils et des tuyaux partout. Les tuyaux j'comprenais, rapport à la plomberie, mais les fils ça m'a laissé perplexe. Ca c'est un mot que j'connaissais pas avant d'être dans l'état où ça m'a laissé. Avant quand j'étais comme ça c'est juste quand j'avais pas assez d'pognon pour payer ma tournée mais j'trouvais toujours un pote pour la payer à ma place alors j'm'en sortais toujours bien. Ben là, non, pas un pote pour me venir en aide ! Ces fils partout ça m'a désorienté. Surtout qu'ces plombiers y sont pas causants quand y ont posé leur clef d'douze et leur fer à souder. D'après c'que j'ai compris quand y z'ont fini par bien vouloir me raconter un peu j'ai eu l'impression qu'ça servait aussi parfois de fer à dessouder. Et qu'cest pour ça qu'y z'y avaient mis aussi des fils à Papy. Pour vérifier qu'le courant passait bien dans les tuyaux qu'y avaient dégoupillés. Un truc pas clair quand même. J'me suis dit qu'y z'ont sans doute essayé de m'enfumer. Alors j'ai d'mandé aux gonzesses. J'vous rappelle que j'avais qu'ça à faire pendant qu'Papy y bipait toutes les trois s'condes. Putain faut qu'elles soient patientes les gonzesses. R'marquez, Papy vu c'que j'sais d'lui et des gonzesses qu'ont fait du surf dans son sillage j'peux vous assurer qu'y fallait déjà qu'elles soient patientes.

Dédé: Ah putain, venez pas râler. J'vous avais prév'nu qu'j'allais passer du coq aux ânes. Ben là on y est en plein. Juste une petite digression en passant sur le caractère universel de la patience nécessaire que les gonzesses doivent avoir avec Papy. J'aurais p't'être mieux fait de les prévenir avant. J'me pose la question. Ou alors j'ai bien fait de rien leur dire, elles auraient pas voulu s'occuper d'ses bips. Donc, c'que j'ai fini par comprendre c'est qu'les fils c'était pour vérifier qu'les tuyaux étaient bien branchés. Simple non ! Vous trouvez pas. Moi non plus.

Dédé: Heureusement que j'suis là pour vous parler des p'tits métiers du quotidien. Tiens une question en passant. Combien y en a ici et maintenant, dans ceux qui m'lisent qu'ont déjà eu besoin d'un plombier. J'crois pas m'tromper si j'dis : pas beaucoup. Et combien y en a qui savent qu'on vérifie la qualité des soudures en faisant passer du courant dedans ? Là j'vais dire : encore moins. C'est simple, moi j'savais pas. Après Papy y m'l'a confirmée l'histoire des fils pour vérifier la qualité du boulot fait sur les tuyaux. Faut dire que Papy il a un agrément "Nucléaire" alors des fils et des tuyaux il en a vu un paquet vous imaginez bien. Vous y êtes déjà entré vous dans une centrale nucléaire ? Moi non plus mais Papy y m'a raconté. C'est pas d'la plomberie d'branleurs d'après c'que j'ai compris.

Dédé: Bref, l'air de rien, là comme ça en passant je viens d'aborder une "autre forme d'artisanat" : électricien. Et là vous commencez à comprendre toute la pertinence de mon titre. C'qui étonnera pas ceux qu'ont l'habitude de me lire. C'qui fait la force de mes chronicles c'est deux choses :
1/ l'art de vous mener où j'veux
grâce à
2/ la pertinence de mes titres.
C'est un métier. Un ptit métier mais un métier quand même. Moi aussi dans mon genre j'exerce une "autre forme d'artisanat". Pareil avec mes activités Panaméennes dont j'ai déjà eu l'occasion d'vous parler et qu'y vaut mieux pas qu'j'aborde à nouveau rapport à c'que j'vous disait plus haut au sujet de Fleury Mérorangis et de l'absence de Libé avec le café du matin.

Dédé: Vous avez vu comment qu'je suis retombé sur mes pattes. Epoustouflant le Dédé. J'dis ça pour ceux qui m'connaissent pas encore bien et qui croiraient que j'suis juste un tenancier d'bistro ordinaire. Les autres y savent déjà, mais c'est quand même bien que j'vous l'rappelle de temps en temps. Donc me voilà revenu à Libé. Et vu où j'étais rendu il a quand même fallu que j'me fasse une entorse du discours pour vous ram'ner dans le droit chemin des âneries de la presse bobo. D'ailleurs vous avez bien compris que j'm'en tape et qu'elle présente que l'intérêt de m'distraire quand y a pas de gonzesses à mâter au bistro.

Dédé: Bon, c'est bien pasque j'ai promis, j'vous en met un bout de cui de c'matin, mais j'vous préviens c'est du Libé, j'vous ai pas promis qu'ça volerait haut. Comme d'habitude j'vous met l'morceau entre guillemets et in extenso (j'voudrais pas qu'on m'prête l'intention de sortir des propos de leur contexte) :
"Question : On a vu avec l'affaire des primes de Domenech que les salaires distribués dans le foot (45 300 euros mensuels de moyenne en L1) peuvent heurter le public. Qu'en pensez-vous ?"
Je ferme provisoirement les guillemets pour que vous ayez le temps de savourer la liberté de la presse (le mec de Libé qui la pose il la pose à un entraîneur de foot) et l'impertinence du ton. Putain, où ça va se nicher la liberté et l'impertinence, y z'ont pas demandé à l'ânesse du Poitou (j'vous avais prévenu qu'on pouvait pas m'prendre en défaut de retombage sur mes pattes) si elle avait des idées à part celle d'être calife à la place de tous les califes. Non, ça s'rait dangereux pour leur tirage.
Et je rouvre les guillemets pour la réponse de l'entraineur de foot. Vous attendez pas non plus à du haut vol.
"Réponse : Que la carrière d'un joueur dure en moyenne six ans et qu'un médecin, par exemple, va gagner 7 000 ou 8 000 euros mensuels pendant trente ans : faites le calcul, autant être médecin. Que le foot est un créneau comme il y en a d'autres dans les arts, le cinéma d'animation… Que je suis parti de chez moi à 11 ans sans aucune garantie de gagner ma vie dans le foot. Et qu'un joueur de foot ne sait rien faire d'autre."
Fermez le ban et les guillemets. J'vous avait prév'nus, venez pas m'chercher des poux dans la tête. Au passage, vous avez remarqué le niveau de réflexion ? Et la pertinence de la conclusion.
Et vous avez remarqué comment moi je te fais un dribble de mots impertinence-pertinence pour un tir droit au but.
Bon, ça ira bien pour Libé d'aujourd'hui. Vous voyez qu'vous allez vous marrer demain. En plus vous trouverez vous-même des nouvelles du troupeau d'ânes, vous les r'connaîtrez facilement, je m'en fais pas pour ça. Vous avez pas besoin de guide.

Dédé: Enfin bref, j'étais venu vous parler de petits métiers et je finis par des considérations sur l'importance comparée des médecins et des joueurs de foot.

Dédé: Heureusement qu'Papy avait pas rendez-vous au Stade de France la s'maine dernière, j'me s'rai fait chier. J'aurais moins vu d'gonzesses en blouse blanche et d'patrons en bleu d'travail que de footeux en maillot sales qu'auraient autant mieux fait d'être médecins sauf qui savent rien faire d'autre que taper dans un ballon.

Dédé: C'que j'en dis c'est qu'heureusement qu'on peut encore parler de plomberie et d'autres formes d'artisanat pasque ça nous laisse l'occasion de pas dire que des conneries. Au fait, vous pouvez compter, y a juste deux mille mots.


Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool

_________________
Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool
Dédé
Dédé
MacaDédé
MacaDédé

Messages : 1885
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) Empty Re: Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)

Message  Ratoune le Mer 23 Déc - 8:37

Comme je n'aime pas le foot, cette chronique me parle aux porte-monnaie, le plombier qui est venu la dernière fois aussi ( a parlé à mon porte-monnaie ) l'un est inutile, l'autre indispensable. Que faire ? Serrer les joints, je sais.
Aujourd'hui les arguments épousent des champs sémantiques si opposés que l'on peut écrire jusqu'à plus soif sur notre bêtise tranquille.
Comparer un bonhomme à short mou cramponné dans la boue avec et sans métaphore, à un médecin...
Tiens, une petite écriture spontanée :

Dans la cage on gaule chic
Les envergures désespérées
Des cris, râles et triques
Exaspérées
Mon club à ta balle unis
Font tourner le manège sous vide
Pose ta seringue à déni
Sur mon dada impavide.
Ratoune
Ratoune
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1891
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) Empty Re: Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)

Message  Nilo le Ven 1 Jan - 8:51

Dédé ou la défense des petits métiers.
Je le verrai bien se faire plombier mais il ne sait rien faire d'autre que draguer les gonzesses et jouer au poker en picolant.

Remarquez, c'est déjà mieux que de taper dans un ballon.

Nilo, pièces détachées.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) Empty Re: Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)

Message  Sylvie le Lun 4 Jan - 6:52

Clic-Dédé et voilà

Merci du tuyau!!

Sylvie
Sylvie
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 4923
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 63
Localisation : France

http://inimaginaire.net/blog/?p=1

Revenir en haut Aller en bas

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) Empty Re: Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)

Message  Dédé le Lun 4 Jan - 20:19

J'ai bien aimé la spontanéité de la polésie d'la Ratoune à Zette.
Merci Ratoune de pas aimer l'foot. Ca nous fait au moins trois, toi, Papy et moi. Encore un ou une (ce s'arit mieux) et on pourra s'faire des belotes au mois d'juin pasque qu'on a pas fini d'en entendre parler...

Dédé.

_________________
Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool
Dédé
Dédé
MacaDédé
MacaDédé

Messages : 1885
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) Empty Re: Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)

Message  gerard hocquet le Mer 6 Jan - 14:04

merci des tuyaux mais pas pour les ronds de jambes. J'ai trouvé ta prose un peu enrobée aujourd'hui.
Chez nous, la PQR sert à allumer le feu. Se torcher le uc avec serait se remettre de la m. au uc. Sans parler des encres aux métaux lourds qui sont toxiques. Grâce au non achat de la PQR et de la PQN, je pense à la survie des arbres et de notre oxygène. Les journalistes, intelligents comme ils sont pour échapper au système productif et faire qu'à blablater sinon déblatérer trouveront bien une autre manière de s'occuper avec revenus intéressants, par exemple en devenant entraîneurs de foot. Ou à nous écrire des histoires pour nous distraire par exemple des histoires d'artisans, ou à réfléchir à la façon dont not'monde va bien pouvoir se sortir de la débâcle. Gégé.
gerard hocquet
gerard hocquet
MacadAdo
MacadAdo

Messages : 194
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) Empty Re: Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)

Message  vivant le Ven 19 Nov - 21:32

clic Dédé et je retombe sur Dédé (qui lui retombe sur ses pattes (on se demande comment) il doit amortir sa chute dans la mollesse des plumes qui remplissent ses canards.) Quand on ne lit pas la presse, on est un Nono ? le côté corse c'est pas pour me déplaire... mais bon, Vivant, malgré ses cannes toutes déchirées, il aime le foot... l'a même porté le maillot des bleus, à l'occasion d'une sélection régionale, quand il était gamin pour représenter le pays dans un tournoi en Allemagne (Perdu en finale contre le Danemark) Et ça Libé n'en parle pas ( y avait un filet dans la PQR quand même)

_________________
"Chaque pensée devrait rappeler la ruine d'un sourire." Cioran.
vivant
vivant
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 701
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 51
Localisation : sud ouest

http://florentjaga.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) Empty Re: Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)

Message  Nilo le Dim 21 Nov - 11:50

Oui mais quand même, pour faire face à une brutale chute de pression ou à une fuite inopinée il vaut mieux avoir affaire à un plombier qualifié qu'à un footballeur qui ne connaît des rsiques que les primes qui lui sont attachées sans jamais les prendre (les risques, parce que pour les primes...).

Nilo, bac à sable plus 55.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) Empty Re: Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)

Message  Dédé le Jeu 19 Jan - 17:29

J'ai fait le vœu de mettre mon aumône dans la sébile de tous les mendiants que je trouverai sous toutes les portes cochères qui mènent au Petit Etablissement de Crédit que je viens d'ouvrir au profit de ceux qu'en ont pas besoin. En particulier à la Treizième liste que j'vous ai filée.
Juste histoire de pas avoir bossé pour rien à les chercher pasque si j'compte que sur vous j'crains qu'y en ait qu'entendent pas le son de votre obole tombant dans leur coupelle.
Charité bien ordonnée...

Dédé.

_________________
Ciao les gonzesses, c'était Dédé. Cool
Dédé
Dédé
MacaDédé
MacaDédé

Messages : 1885
Date d'inscription : 04/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle) Empty Re: Plomberie et autres formes d'artisanat. (Chronicle)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum