Macadam
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Cochon-Loup
Le végétal vagabond. EmptyAujourd'hui à 7:54 par Io Kanaan

» Flamme de sagesse
Le végétal vagabond. EmptyHier à 7:44 par Io Kanaan

» Porc idéaliste
Le végétal vagabond. EmptyDim 27 Sep - 7:56 par Io Kanaan

» Vingt-deux lettres
Le végétal vagabond. EmptySam 26 Sep - 19:24 par Io Kanaan

» Un ambicerf en quête d’infini
Le végétal vagabond. EmptySam 26 Sep - 8:08 par Io Kanaan

» Planète de Schrödinger
Le végétal vagabond. EmptyVen 25 Sep - 7:44 par Io Kanaan

» Colonne de l’ambiserpent
Le végétal vagabond. EmptyJeu 24 Sep - 7:10 par Io Kanaan

» Aquila sociabilis
Le végétal vagabond. EmptyMer 23 Sep - 7:39 par Io Kanaan

» Katzenturm
Le végétal vagabond. EmptyMar 22 Sep - 7:28 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est PÉPÉ JACKY VOUS RACONTE

Nos membres ont posté un total de 55341 messages dans 9494 sujets

Le végétal vagabond.

Aller en bas

Le végétal vagabond. Empty Le végétal vagabond.

Message  Zlatko le Mar 21 Déc - 10:00

L’homme est une obligation. Voilà ce que j’en ai appris, à mon travail. La vie, c’est le droit des obligations. Le droit de choisir son impasse. J’avais, au hasard des couloirs du labyrinthe, au moins compris cela : le choix est le mythe désespéré d’une résistance. Le désespoir n’est jamais renoncé. La tristesse est un faux désespoir. La tristesse, c’est l’impasse plus grande que soi. Les pieux en haut du mur. La tristesse est la respiration, dans la course folle aux échappatoires. Le rêve est le corps de la poésie. Le rêve est le corps de vent des fuyards. BAM! Cogne l’impasse. BAM! Cogne l’impasse. “et six-cent-six heures que je creuse.”

La plume-front, pleine de bosses, au-dessus des yeux du poète : témoignage d’une danse contre les murs. L’homme est une obligation. Le droit d’être né. Le droit de n’en plus pouvoir. Le droit au mutisme, le droit au cri. Ferme-là! Gueule! Gueule! Quelle grosse bêtise que les mots. Les corps - c’est-à-dire la chair c’est à dire la répugnante réalité d’une excroissance mal finie sans racine c’est-à-dire le végétal vagabond - sont fatigués de courir. Ils se plantent dans les mots. Et ils en font ce qu’ils veulent! J’ai le terreau-syntaxe, j’ai la phrase en ébullition, les tiges au bout des mains qui plongent! Nourri au nutriment du rêve! Six-cent-six strates sous la terre! Bébé-roi fait dans sa couche d’ozone.

Il n’y aura d’impasse que ma voix. Il n’y aura d’impasse qu’après, galvanisés, qu’on en ait vu le terminus. “la saveur de la mort”. Vian disait : c’est la seule qui vaille le coup. J’écris pour une délivrance. J’ai dix mille vestes à poser, aux porte-manteaux des impasses. Architecte d’une dispersion. Quelle grosse bêtise que les mots. “et pourquoi qu’il n’écrit pas d’un coup?” Je suis fatigué. J’ai, dans le boulevard immense des fuites, tous ces chiens-phrases à tenir en laisse. J’ai six-cent-six rêves à donner, et le mien, hirsute, qui ne sait plus quoi s’inventer pour éclore.

Quelque soit l’heure, lève-toi!

J’ai vu, au fond du bocal de la nuit, deux limaces enroulées. Les sillons de leur bave, le placenta, les larmes et la bile, l’espoir des condamnés, luisaient sur les parois.


Z 21 12 10
Zlatko
Zlatko
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1621
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 29
Localisation : Centre

Revenir en haut Aller en bas

Le végétal vagabond. Empty Re: Le végétal vagabond.

Message  Nilo le Mar 21 Déc - 10:28

Tu m'agaces à la fin !
Parce que des "pensées" comme celles-ci j'en ai tous les jours (pas les mêmes, pas les tiennes, bien sûr) et jamais je ne trouve les moyens de les écrire.
Tu m'agaces et je t'envie parce que j'aime les lire.

Nilo, agacé.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 68
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Le végétal vagabond. Empty Re: Le végétal vagabond.

Message  enfantdenovembre le Mar 21 Déc - 18:16

Vais avoir besoin de relire, car il y a pleins de choses intéressantes et de passages surprenants et j'ai l'impression d'être passé à côté...
En tout cas, ça ne végète pas par ici.
enfantdenovembre
enfantdenovembre
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 207
Date d'inscription : 10/10/2010

http://www.wix.com/enfantdenovembre/home

Revenir en haut Aller en bas

Le végétal vagabond. Empty Re: Le végétal vagabond.

Message  Lalou le Mar 21 Déc - 18:41

dis donc comme ça fuse la dedans !
Un texte puissance 1000 et lourd de "vérités".

"Les corps - c’est-à-dire la chair c’est à dire la répugnante réalité d’une excroissance mal finie sans racine c’est-à-dire le végétal vagabond -"


et ressentis qu'en tout cas, comme Nilo, j'ai eu aussi à penser mais il faut avouer que tu excelles à nous les décrire .




_________________
:fee LaLou
Lalou
Lalou
MacadAdmin
MacadAdmin

Messages : 6432
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 200
Localisation : Sud

http://www.macadam-forum.net

Revenir en haut Aller en bas

Le végétal vagabond. Empty Re: Le végétal vagabond.

Message  Dam le Mar 21 Déc - 23:03

A ton âge, j'écrivais et je ne partageais presque rien ; c'est une chance déjà, non ?
J'ai bien essayé (sans doute pas assez, un an je crois) et on m'a refusé. Restait les lettres et les tentatives de complicité dans le travail même d'écriture (plus d'ordre pratique que vraiment créatif mais bon c'est déjà ça) Faut dire que j'avais autre chose en attente mais bon... Et c'est la question que tu poses en filigrane dans ton texte : est-ce une obligation d'avoir des obligations pour être dans l'obligation d'assumer en balayant toute humiliation aventureuse...

Les mots sont plus que ta voix et ils ne sont pas vains, d'abord pour toi.

Dam.
Dam
Dam
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 3006
Date d'inscription : 27/08/2009

http://membres.multimania.fr/bartolo_damien

Revenir en haut Aller en bas

Le végétal vagabond. Empty Re: Le végétal vagabond.

Message  Ratoune le Mar 28 Déc - 10:00

Très intéressantes ces " réflexions ", ces points noirs sur nos peaux.
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Ratoune
Ratoune
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1891
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le végétal vagabond. Empty Re: Le végétal vagabond.

Message  Tinuviel le Mar 28 Déc - 10:59

Parce que des "pensées" comme celles-ci j'en ai tous les jours (pas les mêmes, pas les tiennes, bien sûr) et jamais je ne trouve les moyens de les écrire.
Pareil que Nilo... à part que moi ça ne m'agace pas, ça me scotche !

T'en es à ta quantième vie ?

Tinuviel
Tinuviel
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 225
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 54
Localisation : Belgique

http://le-temps-des-avelines.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le végétal vagabond. Empty Re: Le végétal vagabond.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum