Derniers sujets
» Ermite subtil
Femmes de peu EmptyAujourd'hui à 9:27 par léo

» brasser la terre...
Femmes de peu EmptyAujourd'hui à 9:22 par léo

» Fleur de Saint Denis
Femmes de peu EmptyAujourd'hui à 7:49 par Io Kanaan

» Cardioptère
Femmes de peu EmptyHier à 7:41 par Io Kanaan

» Saint Romuald
Femmes de peu EmptyLun 14 Oct - 7:45 par Io Kanaan

» Le Seigneur d’Alpha Pavonis
Femmes de peu EmptyDim 13 Oct - 7:42 par Io Kanaan

» Planète Mille Plateaux
Femmes de peu EmptySam 12 Oct - 7:45 par Io Kanaan

» Chien sans collier
Femmes de peu EmptyVen 11 Oct - 8:00 par Io Kanaan

» Semeur de rimes
Femmes de peu EmptyJeu 10 Oct - 7:59 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Statistiques
Nous avons 447 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est PÉPÉ JACKY VOUS RACONTE

Nos membres ont posté un total de 54942 messages dans 9110 sujets

Femmes de peu

Aller en bas

Femmes de peu Empty Femmes de peu

Message  Messaline le Jeu 15 Juil - 9:44

Femmes de peu



Tout est habit sur cette terre
J’ai mis le mien comme on se terre
Au fond d’un trou. Comme on éclaire
Une peau neuve, d’un faisceau
D’un rayon noir, ses oripeaux.

Lorsque s’abîme à l’horizon
De ma mémoire, le haillon
Chercher l’espoir, trouver le ton
Sens aux aguets, à plein désir
Donner son sang, et ses soupirs.


Femmes de peu, flammes si peu
Éteignent si souvent le feu.


Tout se tait quand toutes se parent.
Une mouche, un cil, un cigare
À la bouche peinte de fards.
J’étais de celles que l’on fraie
Moins hirondelle que l’effraie.

Âme joyeuse, et le cœur rouge
J’étais la gueuse dans ce bouge
J’avais la fièvre que tout bouge.
J’aimais m’asseoir près du pianiste
Que j’avais coché dans ma liste.


Femmes de peu, flammes si peu
Éteignent si souvent le feu.


Nous avions le samedi libre
Pour aller perdre l’équilibre
Et nos pas sous le ciel qui vibre
Sur le sable de la jetée
Le béton du port désarmé

Où quelques marins de passage
Jetaient par-dessus nos corsages
Des envies de briser la cage ;
Lors nous larguions par-dessus bord
Notre vertu, nos joies, nos corps.


Femmes de peu, flammes si peu
Éteignent si souvent le feu.


Tout est habit sur cette terre
J’ôte le mien pour qu’on m’enterre
Comme j’ai vécu, solitaire
Donnant ma chair à tout venant
N’ayant pas de saint regardant.

Aujourd’hui je porte le deuil
Madame Rose, mon aïeule
S’est déchirée comme une feuille.
À l’hiver glacé de ce verre
Je la pleure plus que ma mère.

Flammes de peu, femmes en creux
Qui teignent leurs derniers adieux.



Messaline, 2010







Messaline
Messaline
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 635
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 60
Localisation : Dans une étagère

http://nine.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Femmes de peu Empty Re: Femmes de peu

Message  Lalou le Jeu 15 Juil - 10:29

Et bien Mess, tu nous reviens avec des merveilles dans tes carnets !

Quel bel hommage à ces femmes de peu ! plein de tendresse ..
On y ressent une sorte de dépit, comme un triste constat , finalement un regard posé avec grande humanité sur ces heroïnes malgré elles.

et la forme colle à tout ça, sans heurts, doucement et sans faire trop de bruit.

Emouvant.

Flammes de peu, femmes en creux
Qui teignent leurs derniers adieux.

_________________
:fee LaLou
Lalou
Lalou
MacadAdmin
MacadAdmin

Messages : 6432
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 200
Localisation : Sud

http://www.macadam-forum.net

Revenir en haut Aller en bas

Femmes de peu Empty Re: Femmes de peu

Message  hortense le Jeu 15 Juil - 14:09

"Flammes de peu, femmes en creux
Qui teignent leurs derniers adieux."


Un final en beauté !

J'ai aimé ton texte !

H.
hortense
hortense
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 832
Date d'inscription : 19/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Femmes de peu Empty Re: Femmes de peu

Message  Nilo le Jeu 15 Juil - 16:03

Oh putain que j'aime ça !
C'est vraiment superbe, dans l'intention comme dans le fond et la forme.
J'aurais aimé l'écrire, mais je ne l'aurais pas écrit comme ça alors tu as bien fait de le faire.
Tiens, je viens de mettre une pièce dans le juke box pour un coup de "House of the rising sun" pour la peine.

Nilo, admiratif.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 67
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Femmes de peu Empty Re: Femmes de peu

Message  Io Kanaan le Ven 16 Juil - 8:44

Très belles images, au service d'une analyse implacable. J'aime ça.
Io Kanaan
Io Kanaan
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 3993
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 65
Localisation : Quartier Latin

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Femmes de peu Empty Re: Femmes de peu

Message  Sylvie le Sam 17 Juil - 3:51

Du beau texte bien ficelé pour un lecteur averti et qui sait savourer

Ca me rappelle lorsque j'ai été à Amsterdam et que j'ai vu ces femmes en vitrine et j'ai dit à mon poète.

"Comme les sardines, elles sont en boite et prêtes à être consommées"
Et j'avoue que ce spectacle ne m'a pas fait sourire,...

Sylvie
Sylvie
Sylvie
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 4923
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 63
Localisation : France

http://inimaginaire.net/blog/?p=1

Revenir en haut Aller en bas

Femmes de peu Empty Re: Femmes de peu

Message  bruno le Jeu 22 Juil - 0:04

Félicitations !!!
bruno
bruno

Messages : 1
Date d'inscription : 20/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Femmes de peu Empty Re: Femmes de peu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum