Macadam
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Monstre amusant
Joë Bousquet EmptyAujourd'hui à 8:50 par Io Kanaan

» Goupil sylvestre
Joë Bousquet EmptyHier à 8:51 par Io Kanaan

» Tresor de l'escuiruel
Joë Bousquet EmptyDim 5 Déc - 8:46 par Io Kanaan

» La physique
Joë Bousquet EmptySam 4 Déc - 10:33 par Dimitryet

» Reptile admiratif
Joë Bousquet EmptySam 4 Déc - 8:48 par Io Kanaan

» Manoir de quelques inconnus
Joë Bousquet EmptyVen 3 Déc - 8:51 par Io Kanaan

» Forgeron boiteux
Joë Bousquet EmptyJeu 2 Déc - 8:08 par Io Kanaan

» Dominus Leo
Joë Bousquet EmptyMer 1 Déc - 8:53 par Io Kanaan

» Revanche de la tortue
Joë Bousquet EmptyMar 30 Nov - 8:49 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Statistiques
Nous avons 448 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Marine8316

Nos membres ont posté un total de 55822 messages dans 9918 sujets
-50%
Le deal à ne pas rater :
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil Bluetooth 5.0
49.99 € 99.99 €
Voir le deal

Joë Bousquet

3 participants

Aller en bas

Joë Bousquet Empty Joë Bousquet

Message  LauraDavies Ven 5 Mar - 20:09

Si le temps me laisse le temps, j'ai l'espoir d'écrire un essai sur cet immense écrivain.

Joë Bousquet


Mon coeur ouvert de toutes parts
Et l'effroi du jour que je pleure
D'un mal sans fin mourant trop tard
Je ne fus rien que par hasard
Priez qu'on m'enterre sur l'heure.
(...)
Mais les ans passent sans nous voir
L'aube naît d'une ombre où l'on pleure
De quoi voulez-vous que l'on meure
La nuit ne sait pas qu'il fait noir
Tout est passé pour nous revoir
Nos pas reviennent nous attendre
On rouvre la classe du soir
Où l'on attend le roi des cendres.
(...)
Tout est trop beau pour être vu
Un amour plus grand que l'espace
Ferme les yeux qui ne voient plus
Et l'ombre que sa forme efface
Mendiant son pas mendiant sa place
Au jour mort d'un rêve pareil
Dira des ombres qui la suivent
Ma vie avait des yeux d'eau vive
Passé prête-moi ton sommeil.

Ne maudis pas ces jours dont la rigueur t'assiste
ni le mal qui te broie aux redites du coeur
ils aimaient comme toi l'enfant qu'un frère triste
suivit d'un oeil pesant tout le long du bonheur.
( ... )
Tu soulevais le ciel sur l'espoir d'une voile
et plus léger qu'un saule à la nuit qu'il parcourt
charmais d'un seul regard les siècles d'une étoile
qui buvait dans tes yeux la naissance des jours.

Tu vivras d'une fin venue avant son heure
et des jours abolis en rêvant de vous deux
qui sentent dans l'air rouge où les misères meurent
leurs pleurs se détacher d'un coeur fermé sur eux.
LauraDavies
LauraDavies
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 335
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 58
Localisation : 47

http://demondelol.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Joë Bousquet Empty Re: Joë Bousquet

Message  marc Sam 6 Mar - 9:13

j'avais oublié cet écrivain et je me trompe peut-être. est ce celui de "lettres a un poisson d'or" ?
avatar
marc
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 787
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Joë Bousquet Empty Re: Joë Bousquet

Message  Nilo Lun 29 Mar - 20:07

LoL nous donne à voir, nous offre à lire.
Prenons, c'est du bon.
Et puis si on n'aime pas, parce qu'on ne peut pas tout aimer (par manque de temps, par manque de goût) ce n'est pas grave après tout, on a vu, on a lu.

Nilo, vu, lu, AIME.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 69
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

Joë Bousquet Empty Re: Joë Bousquet

Message  LauraDavies Jeu 14 Juin - 19:43

Un UP en rapport au dernier poème posté.

Le poème suivant, je l'ai lu aux obsèques de mon père il y a deux ans et je le considère comme un des plus beaux de la langue française. Si mes petits moyens techniques me le permettent, je le mettrai un jour en ligne lu par votre serviteur...
L’hirondelle blanche



Il ne fait pas nuit sur la terre ; l'obscurité rôde, elle erre autour du noir.

Et je sais des ténèbres si absolues que toute forme y promène une lueur

et y devient le pressentiment, peut-être l'aurore d'un regard.



Ces ténèbres sont en nous. Une dévorante obscurité nous habite.

Les froids du pôle sont plus près de moi que ce puant enfer

où je ne pourrais pas me respirer moi-même.

Aucune sonde ne mesurera ces épaisseurs : parce que mon apparence est dans un espace

et mes entrailles dans un autre ; je l'ignore parce que mes yeux, ni ma voix, ni le voir, ni l'entendre

ne sont dans l'un ni l'autre.



Il fait jour ton regard exilé de ta face

Ne trouve pas tes yeux en s'entourant de toi

Mais un double miroir clos sur un autre espace

Dont l'astre le plus haut s'est éteint dans ta voix.



Sur un corps qui s'argente au croissant des marées

Le jour mûrit l'oubli d'un pôle immaculé

Et mouille à tes longs cils une étoile expirée

De l'arc-en-ciel qu'il draine aux racines des blés.



Les jours que leur odeur endort sous tes flancs roses

Se cueillent dans tes yeux qui s'ouvrent sans te voir

Et leur aile de soie enroule à ta nuit close

La terre où toute nuit n'est que l'ouvre d'un soir.



L'ombre cache un passeur d'absences embaumées

Elle perd sur tes mains le jour qui fut tes yeux

Et comme au creux d'un lis sa blancheur consumée

Abîme au fil des soirs un ciel trop grand pour eux.



Il fait noir en moi, mais je ne suis pas cette ténèbre bien qu'assez lourd

pour y sombrer un jour.

Cette nuit est : on dirait qu'elle a fait mes yeux d'aujourd'hui et me ferme à ce qu'ils voient.

Couleurs bleutées de ce que je ne vois qu'avec ma profondeur,

rouges que m'éclaire mon sang, noir que voit mon cœur...



Nuit du ciel, pauvre ombre éclose, tu n'es la nuit que pour mes cils.



Bien peu de cendre a fait ce bouquet de paupières

Et qui n'est cette cendre et ce monde effacé

Quand ses poings de dormeur portent toute la terre

Où l'amour ni la nuit n'ont jamais commencé.
LauraDavies
LauraDavies
MacadMalade
MacadMalade

Messages : 335
Date d'inscription : 25/09/2009
Age : 58
Localisation : 47

http://demondelol.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Joë Bousquet Empty Re: Joë Bousquet

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum