Macadam
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Revanche de la tortue
William Burroughs - Junky (1952) EmptyHier à 8:49 par Io Kanaan

» Loin des chasseurs
William Burroughs - Junky (1952) EmptyLun 29 Nov - 8:54 par Io Kanaan

» Monarque hybride
William Burroughs - Junky (1952) EmptyDim 28 Nov - 8:51 par Io Kanaan

» Prédateur
William Burroughs - Junky (1952) EmptySam 27 Nov - 8:58 par Io Kanaan

» Seigneur de la mare
William Burroughs - Junky (1952) EmptyVen 26 Nov - 8:44 par Io Kanaan

» Pachyderme antédiluvien
William Burroughs - Junky (1952) EmptyJeu 25 Nov - 8:48 par Io Kanaan

» Crosse de sable
William Burroughs - Junky (1952) EmptyMer 24 Nov - 8:13 par Io Kanaan

» Tour de Carabas
William Burroughs - Junky (1952) EmptyMar 23 Nov - 8:59 par Io Kanaan

» Fantôme d’une feuille
William Burroughs - Junky (1952) EmptyLun 22 Nov - 8:52 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Statistiques
Nous avons 448 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Marine8316

Nos membres ont posté un total de 55814 messages dans 9910 sujets
Le Deal du moment : -17%
Grosse promo sur PC Portable Gamer – LENOVO ...
Voir le deal
999 €

William Burroughs - Junky (1952)

3 participants

Aller en bas

William Burroughs - Junky (1952) Empty William Burroughs - Junky (1952)

Message  léo Mer 28 Aoû - 19:31

Herman contacta d'autres fumeurs, mais ils firent la fine bouche. En réalité, vendre de l'herbe est un vrai casse-tête. Pour commencer, c'est encombrant. Il faut en avoir une pleine valise pour faire vraiment des bénéfices. Si les flics forcent votre porte, autant essayer de cacher une meule de foin. Les fumeurs sont différents des camés. Ceux-ci payent, prennent leur came et foutent le camp. Les fumeurs, eux, s'y prennent autrement. Ils s'attendent à ce que le fournisseur les fasse fumer; ils discutent pendant une demi-heure avant d'acheter deux dollars de marchandise. Si vous les presser, ils vous traitent d'emmerdeur. En fait, pour eux, un revendeur ne doit pas crûment leur parler affaires. Non, il dépanne seulement quelques mecs et nanas chouettes parce qu'il y tâte lui-même. Tout le monde sait bien qu'il est revendeur, mais il ne faut pas le dire. Dieu sait pourquoi ! Pour moi, les fumeurs sont incompréhensibles.

page 37 paragraphe 2 du livre Junky de W.Burroughs 
léo
léo
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 1224
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 37
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

William Burroughs - Junky (1952) Empty Re: William Burroughs - Junky (1952)

Message  marc Jeu 29 Aoû - 16:04

j'ai lu "junky" de Burroughs il y a trés longtemps et j'en garde un excellent souvenir. celui d'un être qui ne pose aucun jugement de valeur sur sa conduite, ni qui se cherche des excuses
il se drogue c'est tout
un texte amoral et non pas immoral, bref lucide

merci pour ce post lèo
avatar
marc
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 787
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

William Burroughs - Junky (1952) Empty Re: William Burroughs - Junky (1952)

Message  Nilo Jeu 29 Aoû - 17:11

Bonne pioche Léo.

Nilo, rangé des voitures.

_________________
... Tu lui diras que je m'en fiche. Que je m'en fiche. - Léo Ferré, "La vie d'artiste"
Nilo
Nilo
MacadAngel
MacadAngel

Messages : 7727
Date d'inscription : 27/08/2009
Age : 69
Localisation : Tours

http://pagesperso-orange.fr/cavazza/

Revenir en haut Aller en bas

William Burroughs - Junky (1952) Empty Re: William Burroughs - Junky (1952)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum