Macadam
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Monstre amusant
tu es lumière EmptyAujourd'hui à 8:50 par Io Kanaan

» Goupil sylvestre
tu es lumière EmptyHier à 8:51 par Io Kanaan

» Tresor de l'escuiruel
tu es lumière EmptyDim 5 Déc - 8:46 par Io Kanaan

» La physique
tu es lumière EmptySam 4 Déc - 10:33 par Dimitryet

» Reptile admiratif
tu es lumière EmptySam 4 Déc - 8:48 par Io Kanaan

» Manoir de quelques inconnus
tu es lumière EmptyVen 3 Déc - 8:51 par Io Kanaan

» Forgeron boiteux
tu es lumière EmptyJeu 2 Déc - 8:08 par Io Kanaan

» Dominus Leo
tu es lumière EmptyMer 1 Déc - 8:53 par Io Kanaan

» Revanche de la tortue
tu es lumière EmptyMar 30 Nov - 8:49 par Io Kanaan

Le Macadam se déroule

RETROUVEZ TOUS LES
INTERVIEWS DES AUTEURS


Statistiques
Nous avons 448 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Marine8316

Nos membres ont posté un total de 55822 messages dans 9918 sujets
Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal

tu es lumière

Aller en bas

tu es lumière Empty tu es lumière

Message  marc Mar 9 Juin - 5:42

Sans pour autant peupler la nuit. Ma patience, un sourire poli.
Il se peut que des temps incendiés approchent. Apprendre  à survivre, à se reconnaitre humble et silencieux.
Il m’a fallu de longues années pour ne rien comprendre aux hommes. Je veux dire pour les savoir faux.
J’ai épuisé des rayons de nostalgie, revisiter enfance et mon enfance.
Il faudrait peut-être que je pause ceci : demain, je ne sors pas, ni après demain et ainsi de suite. Un vertige fixe de rires et de larmes.
Bientôt nous brulerons !
Avec ce silence sur l’esplanade qui parfois se déchire d’un cri, d’une altercation, j’ai l’impression d’oasis humaines instantanées en fin de nuit, vers ces heures quasi désertes.
 
Souvenirs de nuits traquées par des aboiements de chiens.
Son visage est grossier désormais, sans rébellion. Je peux alors me mettre à rêver et à me souvenir d’elle sans nostalgie. Jeunesse bohème puis misère enduré de beaucoup. Ils s’indignent sans colère ni haine. Une révolte à part soi !
« Ressers toi donc un verre et faites en tous de même. »
Au matin, bientôt donc, tout aura repris sa place
On met son âme au clou !
 
///
 
Petit matin alors que je n’ai aucun appétit de cette journée, de cette heure. Minute après minute le monde est détestable !
 
///
 
J’ai peu regardé la laideur, cela n’a pas contribué à mon éducation.
 
Je reconnais un jardin neutre. L’endroit est un peu effrayant, nocturne en tout cas.
 
J’entrevois des prophéties d’une autre génération, ses admirations aussi. Je concrétise parfois par ma personne ce qu’elle a aperçu dans la lumière du midi.
 
///
 
Et le visage rieur ou pensif
De grandes ombres sans personnages
Saluer et reconnaitre.
 
Je regarde une célébration du souvenir, sans cesse alimenté et disparate. Tu ne seras plus seul. Autre temps.
Est-ce si confus d’être au monde ?
Et les peuplades de la lumière !
 

Descend vers le minuit. Quitte les habits ancestraux, tu es lumière ! 
avatar
marc
MacadAccro
MacadAccro

Messages : 787
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum